Procès contre le policier Matthieu : Le Tribunal récusé

Procès contre le policier Matthieu : Le Tribunal récusé

La partie défense a récusé le Tribunal à l’audience de ce lundi 07 aout 2017, dans le procès en flagrance contre le brigadier Matthieu suspecté d’avoir tiré sur les manifestants le 31 juillet dernier à Bukavu.

Ces avocats ont mis en cause la neutralité du Tribunal estimant qu’il viole  ainsi les droits de la défense puisque le tribunal ne leur a pas permis de poser des questions au maire de Bukavu, Philemon Yogolelo qui « avait fait une réquisition des forces pour réprimer les manifestants ».

Inscription ISJC

La défense estime que les infractions commises lors de la marche ne seraient pas à charge de leur client d’autant plus que les ordres ont été intimés par les autorités de la ville et par conséquent, il est anormal de condamner l’innocent.

Cette position est partagée par les avocats de la partie civile soutenant qu’à leur tour, s’il s’observe une irrégularité dans le procès,  peuvent aussi se prononcer, dans le respect de la loi. « Il n’y a rien à craindre », soutient la partie victime.

Au regard de la loi, l’audience de ce lundi où le Commissaire de la police district ville devait comparaitre en qualité de renseignant, a été renvoyée au mercredi 9 aout prochain.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.