Sud-Kivu : Trois enfants d’une même famille perdent la vie dans un écroulement d’un mur à Kabare

Les pluies diluviennes qui se sont battues sur la grande partie du territoire de Kabare et la ville de Bukavu la nuit du mardi à ce mercredi 10 février 2021 ont causées plusieurs dégâts matériels et humains. C’est notamment l’écroulement d’un mur déclaré dans le village de Cimpwiji dans le groupement de Mudusa en territoire de Kabare au Sud-Kivu, qui a fait un bilan de trois personnes mortes et plusieurs biens de valeurs emportés par les eaux.

Selon le président de la société civile du milieu Justin Bahati qui nous livre la nouvelle, il s’agit de trois enfants d’une même famille âgés respectivement de 14, 15 et 17 ans.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

«  Tout est parti d’un arbre qui est tombé sur une maison et un mur s’est écoulé pendant qu’il pleuvait. Ces enfants d’une même famille qui était en plein sommeil dans la maison ont tous succombé sur le champs », explique-t-il.

Bahati condamne par ailleurs des constructions anarchiques et appelle les autorités ainsi que d’autres personnes de bonne volonté de venir en aide à cette famille éprouvée suite à cette catastrophe naturelle.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

En rappel, depuis le mois de janvier de l’année en cours, la province du Sud-Kivu ne cesse de notifier à chaque tombée de la pluie des cas de catastrophes naturelles, en occurrence des inondations, des écroulement des murs, pour ne citer que cela.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.