RDC : la nomination de Justin Bahirwe comme conseiller du chef de l’Etat en matière de justice transitionnelle n’est pas un fait du hasard (Jackson Batumike)

Jackson Batumike parajuriste à l’organisation SOS IJM salue la nomination de Justin Bahirwe comme conseiller en matière de justice transitionnelle du Chef de l’État Félix Tshekedi. Il l’a fait savoir dans un message de félicitations parvenue à la rédaction de JamboFm, ce samedi 28 octobre.

Cet assistant juridique et membre de la société Congo construction (STRATEGOS SMX) se dit satifait du choix du président de la République, d’avoir jeté son dévolu sur Justin Bahirwe.

Inscription ISJC

”Nous avons appris avec satisfaction par la voie des médias nationaux votre nomination en qualité du conseiller en matière de Justice Transitionnelle du Chef de l’État de la RDC, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO que nous remercions. Certes, c’est un succès pour la nation congolaise, et le territoire de Kabare en particulier. Je vous souhaite plein succès car cette nomination n’est pas un fait du hasard mais plutôt une connaissance sur votre savoir faire et savoir être”, peut-on lire dans ce message.

Notre source retrace le parcours de Bahirwe Mutabunga comme défense des droits humains. Il indique que ce dernier est connu au monde dans la promotion des droits humains et la protection en faveur des victimes des violations graves et immenses des droits humains.

Licencié en Droit de l’Université Catholique de Bukavu, (UCB) dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), aujourd’hui Justin Bahirwe est avocat au barreau de Bukavu et Coordonnateur de SOS IJM, (Information Juridique Multisectorielle). Il est également chercheur sur les questions relatives aux droits de la femme et de l’enfant, expert de la problématique de la protection des défenseurs des droits de l’homme en RDC.

JOSEPH ROLD

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.