Sud-Kivu/course au gouvernorat : l’égalité des voix conduit à la victoire du plus âgé

Après un premier tour de l’élection du gouverneur du Sud-Kivu ce lundi 29 avril sans vainqueur, les députés provinciaux devront à nouveau se présenter dans les urnes dans les 72 heures suivant les scrutins organisés ce lundi. Cette confirmation est du Secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Pius Bikungu dans un entretien nous accordé ce mardi 30 avril.

A en croire Pius Bikungu, étant donné qu’aucun candidat n’atteint la majorité absolue, soit 50 pourcents des voix votants plus une voix, conformément à la loi électorale, les députés provinciaux vont départager les deux candidats arrivés en tête lors du premier tour.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Par ailleurs, le Secrétaire exécutif provincial de la CENI indique qu’une fois à ce second tour il n’y a toujours pas de vainqueur, la loi autorise la proclamation du candidat plus âgé.

“Nous entendons la communication de notre hiérarchie, mais la loi prévoit un second tour dans les 72 heures qui suivent le premier tour. En quand d’égalité des voix pendant le deuxième tour, la loi dit que le plus âgé est proclamé vainqueur. Nous appelons toutes les parties au calme et que le meilleur puisse l’emporter,” a dit Pius Bikungu.

Rappelons que les candidats arrivés en première position lors du premier tour ce lundi, ont obtenu respectivement 20 voix sur les 48 suffrages exprimés pour Jean-Jacques Purusi de l’AFDC-A et 15 voix pour celui de l’UNC Émile Sumahili.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.