Sud-Kivu: Les OSC s’engagent à accompagner la loi d’exemption des frais de justice aux survivantes des VSBG jusqu’à sa promulgation (Émission JDH)

Cet engagement a été pris au cours d’une émission de débat réalisée en directe du studio de la Radio Jambo FM à Bukavu. Les invités ont commencé par réagir sur la persistance des cas des VSBG dans la province du Sud-Kivu mais aussi sur l’adoption de la loi d’exemption en disant que c’est l’une des solutions qui viendra essuyer les larmes des victimes et survivantes de VSBG.

Pour les invités, c’est une très belle loi qui a été adoptée par les députés et les sénateurs parce que plusieurs femmes subissaient le viol et elles n’avaient pas la possibilité de saisir la justice. Comme acteurs de la société civile, ils indiquent qu’ils vont tout faire pour accompagner cette loi jusqu’à ce que le président pose sa signature pour sa promulgation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il est déjà possible pour les victimes de vivre l’espoir à travers cette proposition de loi de l’élu de Walikale Juvénal MUNUBO qui a compris la souffrance des femmes congolaises victimes des violences sexuelles mais aussi et surtout de l’impunité, ont souligné les invités à cette émission.

Ces derniers se sont engagés à multiplier des sensibilisations au près du bâtonnier pour disponibiliser des avocats pro-deo qui seront en train de plaider les cas des victimes gratuitement. Ils demandent aussi que le programme de la santé sexuelle soit inséré dans le programme des écoles pour que les enfants soient informés et éduqués à partir de l’école primaire. Ceci pourra leur permettre de lutter dès les bas âges contre les VSBG.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ceci avant d’appeler les responsables des médias d’imiter et de jouer le même rôle que la Radio Jambo FM en multipliant les sensibilisations sur l’existence de cette loi mais aussi édifier la population sur les avantages de cette proposition de loi d’exemption des frais de la justice aux survivantes.

Nous vous souhaitons une excellente condition d’écoute en cliquant sur “Play “sur l’élément sonore ci-dessous!

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.