Sud-Kivu : L’assassinat d’un jeune de Luvungi coute un lynchage à son tueur militaire

Un élément des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) de Bataillon spécial 341ème basé à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira au Sud-Kivu été lynché et son arme récupérée par la population en colère la nuit du mercredi 10 février 2021 aux environs de 21heures 30 minutes au marché Murungu. Rapporte les sources militaires à la Rédaction de Jambordc.

D’après nos sources, il s’agit d’un groupe des jeunes motards qui se disputait avec le soldat de 1ère classe Mbuyu Lutu Dynamique pour un motif non connu jusqu’à présent. Son compagnon d’armes de passage sur le lieu a tenté de calmer les esprits surchauffés avant d’être aussi menacé et son arme visé par ces jeunes de Luvungi.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour se sauver ce dernier a tiré quelques coups de sommation enfin de disperser la foule. Malheureusement Monsieur Mutula Higirwa un parmi ces jeunes a été touché par balle puis succombé plus tard à l’hôpital suite à l’hémorragie, renseignent nos sources.

Une situation qui a causé le lynchage de ce soldat de 1ère classe Mbuyu Dynamique, confirme le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole  militaire des opérations Sokola 2 au sud de la province.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Les autorités sur place, ont diligenté une enquête pour savoir la cause réelle de cet incident. Le commandant secteur opérationnel Sokola2 sud Sud-Kivu, le général de brigade Gaby Boswane appelle la population de Luvungi au calme en attendant la fin de l’enquête.

La même nuit la population de Luvungi  manifestée en colère contre cet acte d’assassinat, les foules de manifestants seraient dispersées par des balles réelles indique un témoin sur place.

Luc lukandjila

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.