Sud-Kivu : la Société civile révèle les noms des présumés détourneurs des fonds destinés aux sinistrés de Kalehe

La société civile noyau territorial de Kalehe aus Sud-Kivu, condamne le détournement des fonds destinés aux victimes des catastrophes naturelles survenues le 4 mai dernier dans les groupements de Bushushu et Nyamukubi.

Dans une lettre d’alerte adressée aux différentes autorités du Sud-KIvu et dont copie est parvenue à Jambordc.info ce mercredi 12 juillet 2023, cette structure citoyenne dénonce ce qu’elle qualifie de la mauvaise gestion des fonds équivalent à deux millions cinq cent mille francs congolais (2 500 000 FC) débloqués par le gouvernement central, en faveur de deux cent (200) familles sinistrées.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La société civile de Kalehe demande l’ėclaircissement quant á la répartition et l’affectation de ces fonds constitués notamment des vivres et non vivres.

Elle fustige en outre, le détournement des cercueils par Bonny Chanvu chef de service des actions humanitaires et sociales du territoire de Kalehe, d’un lot des médicaments par Murhula Marcelin Bisimwa, pharmacien de la zone de Santé de Kalehe ainsi que plus de 100 jetons détournés par Jalon Musafiri Kanega et ses acolytes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

En croire la société civile de Kalehe, ces présumés détourneurs sont connus et le dossier est en instruction au tribunal de paix de Kalehe.

Cette structure citoyenne plaide pour des sanctions Sévères à l’égard les présumés auteurs et leurs alliés afin de sauver l’image et rétablir l’autorité de l’Etat.

Elle demande également la destitution et l’exclusion définitive de tout agent de l’Etat impliqué dans le détournement des dons des sinistrés.

Tout en protestant contre la présence de Murhula Bisimwa Marcelin dans la zone de Santé de Kalehe, la société civile de cette entité appelle les services de sécurité à assumer loyalement leurs missions et rôles avec professionnalisme.

Valet Chebujongo, défenseur de droit de l’homme et militant de la LUCHA, fait savoir qu’à travers une source crédible, sa structure a appris que le pharmacien Murhula Marcelin de la zone de Santé de Kalehe et ses alliés viennent d’avoir une liberte provisoire alors qu’ils avaient avoué au parquet près le tribunal de paix de Kalehe avoir détourné quelques cartons des médicaments dans le dépôt de cette zone de Santé.

” Nous condamnons avec dernière energie et énième fois ce genre des détournements des aides, de vivres et non vivres destinés aux sinistrés de la catastrophe naturelle le 04 Mais 2023 dans la localitė de Bushushu, qui avait causė la dėsolation et plusieurs dėgâts materiels et Pertes en vies humaines”, a-t-il déploré.

En rappel, le mercredi en date du 28 juin 2023, plus des douze(12) cartons contenant des médicaments destinés aux sinistrés de la récente catastrophe de Bushushu ont été ramassés dans le terrain de football de la paroisse catholique d’Ihusi l, affirme le mouvement citoyen LUCHA noyau de Kalehe.

Divine Busime, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.