Nord-Kivu : malgré plusieurs tentatives du M23, la cité de Kibirizi demeure sous contrôle des FARDC

Les affrontements se sont intensifiés, ce samedi 27 avril, entre FARDC et M23, dans la cité de Kibirizi, en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Le fonctionnaire délégué du gouverneur du Nord-Kivu, Deogracia Kitabuhire, cité par radio Okapi a fait savoir que les habitants de cette cité se sont enfermés dans leurs maisons au regard de l’intensité des combats.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il a indiqué que des bombes tombent sur les habitations, et il y a des détonations d’armes lourdes et légères depuis 6 heures du matin parce que les FARDC en collaboration avec les volontaires pour la défense de la patrie (Wazalendo) sont aux prises avec les rebelles du M23, pour le contrôle de la cité de Kibirizi.

Ces combats ont débuté depuis vendredi dans la soirée et ils se sont intensifiés ce samedi à l’aube, ajoute-il.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour l’instant, il est difficile de connaître la situation exacte dans la localité de Bwito, car impossible de joindre les habitants et autres sources sur place.

Les personnes qui avaient quitté cette zone pour diverses raisons, ne peuvent plus y retourner.

Par ailleurs, à une dizaine de kilomètres à l’est de Kibirizi, d’autres combats se déroulent depuis jeudi.

Les FARDC se battent contre la coalition M23/RDF en plein parc national des Virunga, rapportent des sources concordantes.

Cependant, les sources officielles n’ont encore fait aucune communication sur le bilan de ces combats, poursuit notre source.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.