Sud-Kivu : la population de Kalehe est victime de l’insécurité grandissante orchestrée par les “Wazalendo”

La fédération de la société civile en territoire de Kalehe reste très préoccupée par la situation sécuritaire dans ce territoire et  surtout dans la partie du haut plateau où l’exaction de Wazalendo dite de Nyatura communément appelés des “Habazungu” est signalée.

Selon James Musanganya, président de la fédération de la société civile de kalehe, cette insécurité à grande échelle, est illustrée par des coûts des balles, vol de bétails, la torture de la population, pour ne citer que cela.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source plaide pour l’implication des autorités politico-admnistratives et sécuritaires pour restaurer la paix et la sécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

James Musanganya appelle la population de Kalehe à dénoncer tous les cas suspects et les autorités de prendre des mesures qui s’imposent afin de trouver une solution dans une extrême urgence et permettre aux paisibles citoyens de vivre dans la quiétude.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 

Suzanne Baleke, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.