Sud-Kivu : des candidats députés provinciaux, nationaux et conseillers municipaux réunis au sein d’un Collectif réclament le financement de leur campagne électorale

Depuis le lancement officiel de la campagne électoral en RDC, le dimanche,19 novembre dernier, la situation tarde à prendre la vitesse de croisière dans la ville de Bukavu. Ce factuel est observé par plus d’un observateur contacté ce lundi 27 novembre.

Certains candidats des partis politiques membres soit du pouvoir ou de l’opposition déclarent attendre, de leurs partis politiques des moyens pour commencer leur campagne électorale.

Inscription ISJC

Dans une lettre nous parvenue ce lundi signée le 25 novembre dernier, certains candidats qui se disent appartenir au Collectif des nouveaux candidats députés nationaux, provinciaux et conseillers municipaux de l’ Union sacrée de la nation (USN), ont adressé leur mécontentement au Président de la République, candidat à sa propre succession pour réclamer les moyens afin d’assurer leur campagne électorale.

Ces derniers fustigent entre autres le non financement de la campagne électorale pourtant promis. Dans leur document, ces derniers font savoir que dans la mesure où leur doléance n’est pas prise en compte, ils “seront obligés de désavouer” le bureau du “présidium de l’Union sacrée qui semble bloqué tout pour leurs fins personnelles”.

De ce fait, le Collectif des nouveaux candidats députés nationaux, provinciaux et conseillers municipaux de l’UNS, promettent de descendre dans les rues des territoires et villes du Sud-Kivu le 30 novembre, si aucun financement n’est rendu disponible, renchérit-ils.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.