Rdc: L’Eglise Catholique appelle les congolais à ne pas céder à la violence verbale pendant la campagne électorale

L’Eglise a appelé dimanche les congolais à éviter toute escalade verbale pendant la campagne électorale. Appel lancé par le nouvel archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo dans son homélie au stade des Martyrs de Kinshasa.

” Je lance un vibrant appel à la conscience patriotique de notre peuple à ne pas céder à la provocation et à la violence surtout verbale pendant cette période de campagne électorale. Une différence d’opinion politique ou de conviction religieuse ne fait de l’autre un ennemi à dénigrer ou à abattre. Nous devons apprendre à nous respecter et à respecter l’autre dans sa différence légitime”, a-t-il prêché avant de renchérir : «Oui, je serais parmi vous le Pasteur de tous et de toutes sans distinction ni exclusion. J’ouvrirai mes mains pour servir tous et toutes. Oui, libre à l’égard de tous, je serai au service de tous et de toutes. A la suite du Christ Bon Pasteur, je me mettrai à l’écoute des appels du Peuple de Dieu qui sont aussi les appels de Dieu lui-même, afin d’accompagner, de réconforter, de soulager et d’affermir sa foi “.
Et de poursuivre sur l’unité de l’Eglise dans ses différentes missions en ces termes : ” Serviteur de l’unité du peuple de Dieu, je travaillerai sans relâche à proclamer l’Évangile de la joie de notre Seigneur dans la proximité avec ceux qui sont dans la pauvreté et l’exclusion, ceux qui aspirent à la justice et à la libération, ceux qui militent pour la sauvegarde de la dignité humaine et la promotion de la paix et ceux qui s’investissent pour la protection des familles, sanctuaire de la vie et la promotion de l’éducation de qualité, gage d’un meilleur avenir ».

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le Pape François avait nommé, le 6 février, Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque coadjuteur de l’Archidiocèse de Kinshasa. L’archevêque promu était jusque-là vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Depuis sa nomination comme évêque coadjuteur, il aidait le Cardinal Monsengwo, archevêque métropolitain, dans sa mission pastorale à Kinshasa.
Dans son magistère, Mgr Ambongo sera assisté par l’évêque auxiliaire Mgr Edouard Kisonga. Cette messe marathon a pris fin à 16h45.

Ndabelnzéem

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.