RDC: le Cardinal Fridolin Ambongo a été humilié par les services officiels aéroportuaires de Kinshasa

Le Cardinal Fridolin Ambongo a été interdit ce dimanche 14 Avril courant, d’accéder au salon VIP de l’aéroport international de N’djili, par les services de sécurité, alors qu’il se rendait à Rome.

La chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa a, immédiatement exprimé son indignation et a condamné avec la dernière énergie le traitement dégradant que les services officiels ont réservé au Cardinal Fridolin Ambongo, à travers un communiqué rendu public ce même dimanche.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Comme vous le savez, le Cardinal Archevêque Métropolitain de Kinshasa est membre du C9, le Conseil des cardinaux qui assistent le Saint-Père, le Pape François, dans le projet de la réforme de l’église. C’est pour cette mission qu’il voyageait. Aussi, en tant que Cardinal de la Sainte Église Romaine, il est détenteur d’un passeport diplomatique. Mais pourquoi lui refuse-t-on aujourd’hui ce statut qui a toujours été reconnu à tous les Cardinaux, même sur le plan international ? “, s’interroge l’abbé Clet-Clay Mamvemba, secrétaire-chancelier de l’Archidiocèse de Kinshasa.

Selon cette dernière, ce serait dommage si ce traitement fait suite à ses prises de position prophétiques, notamment son homélie de la nuit de Pâques où il interpelle toutes les personnes impliquées, de quelques manières, dans la crise qui sévit dans l’Est du pays.

Cette situation est commentée diversement dans l’opinion congolaise où certains congolais pensent les droits de ce prélat catholique a été violé et cela en violation des lois de la République.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.