RDC : Bruno Tshibala visé par les députés de l’opposition

RDC : Bruno Tshibala visé par les députés de l’opposition

Les députés de l’opposition parlementaire comptent initier une motion de censure contre le Premier ministre congolais Bruno Tshibala pour non application du taux budgétaire dans la loi de finances 2017. Cette décision intervient lors d’une rencontre au palais du peuple, ce 10 octobre, à Kinshasa.

Les parlementaires ont réfléchi sur des stratégies qui, désormais, pourraient aider à éviter qu’une motion incidentielle ne contrarie une motion de défiance ou de censure. Et pour y parvenir, a indiqué Christophe Lutundula cité par 7sur7.cd, l’opposition parlementaire a décidé d’entreprendre les actions suivantes:

Inscription ISJC
  1. Adresser une lettre au Bureau de l’Assemblée nationale,
  2. Saisir les instances parlementaires internationales,
  3. La signature d’une pétition de destitution du président l’Assemblée nationale.

Notre source rassure qu’ « à l’issue de ces démarches que les députés de l’opposition vont déposer une motion de censure contre le premier ministre Bruno Tshibala pour non application du taux budgétaire dans la loi de finances 2017 ».

Pour rappel, les députés de l’opposition ont suspendu leur participation aux travaux de l’Assemblée nationale depuis le 6 octobre 2017 lorsque le député Babaswe eut évoqué, par motion incidentielle, de fausses signatures sur les documents de contrôle parlementaire ; ce qui bloquât la poursuite des motions de défiance contre deux Vice-premier ministres du gouvernement Tshibala dont Léonard She Okitundu et Emmanuel Ramazani Shadary.

Evariste Murhula

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.