Kalehe : Un mort et plusieurs biens emportés dans une nouvelle attaque des maisons à Kalonge

L’insécurité se porte bien dans la province du Sud-Kivu en général et dans le territoire de Kalehe en particulier où ne se passe plus deux jours sans qu’un cas d’insécurité ne soit signalé dans cette partie de la Province. Opportunité pour le mouvement citoyen Observatoire d’Actions Parlementaires et Gouvernementales (OBAPG-RDC) noyau de Kalonge de condamner la recrudescence de l’insécurité dans cette contrée et de demander aux autorités ayant la sécurité dans leurs attributions de sécuriser la population et ses biens. Cette structure citoyenne l’a dit dans un message d’alerte rendu public le week-end dernier.

L’un de ses militants Heri Bitakuya Yves renseigne que le cas le plus récent est celui survenu la nuit du vendredi à ce samedi 23 janvier 2021 où Monsieur Machumu Muka à été tué par des hommes armés en tenue militaire qui ont attaqué sa famille située dans la localité de Rambo village de Cinyaliraga dans le groupement de Kalonge en territoire de Kalehe au Sud-kivu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ce dernier souligne que lors de cette attaque, les bandits ont pillé plusieurs biens dont les chèvres, poules, habits et argent dans cette famille de la victime et dans celles de vosins. Ceci avant de loger l’infortuné des balles dans la tête et s’enfuir dans la nature. La victime laisse cependant, une veuve et plusieurs orphelins.

Bitakuya regrette de constater l’absence des éléments de Police dans différents villages du groupement de Kalonge, car selon lui, cette situation est la principale cause de la persistance de l’insécurité dans cette entité. D’où son appel aux autorités provinciales de déployer les éléments de l’ordre dans les coins et recoins de Kalonge pour la sécurisation de la population.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.