Kabare : Le cadre de concertation de la société civile condamne des cas de justice populaire récurrents dans ce territoire

Kabare : Le cadre de concertation de la société civile condamne des cas de justice populaire récurrents dans ce territoire

Cinq(5) cas de justice populaire ont été enregistrés dans l’espace d’un mois dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu.

D’après Emmanuel Bengehya président du cadre de concertation de la société civile à Kabare qui confirme l’information, ces violations des droits de l’Homme sont devenus récurrentes dans cette partie de la province.

Inscription ISJC

“Nous avons déjà enregistré 5 cas de justice populaire dont 1 dans le groupement d’Irhambi-katana, 1 dans le groupement de Kagabi, 2 cas dans le groupement de Bushwira et 1 autre cas dans le groupement Cirunga depuis août à ce jour”, Explique notre source.

Il ajoute ainsi que le dernier cas est celui du lundi 5 septembre 2022 dans le groupement de Bushwira où un jeune garçon de moins de 25 ans à été brûlé vif au centre de Bushwira avec comme motif d’avoir volé une poule.

A en croire notre source, la majorité de ces personnes tuées par la population en colère sont des jeunes dont l’âge varie entre 22 et 25 ans.

Le cadre de concertation de la société civile du Territoire de Kabare demande pour cela à l’autorité ayant la sécurité dans ses attributions à bien jouer son rôle de sécuriser la population afin de prévenir des cas pareils dans leur territoire. A la population, cet acteur de la société civile lui demande de laisser à la justice de faire son travail dans des circonstances où des différends sont signalés dans l’entité parce que nul n’a le droit d’ôter la vie à son semblable.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.