JIF/2022 : la maison Soko’s met en valeur le travail des femmes dans une soirée à Bodega

JIF/2022 : la maison Soko’s met en valeur le travail des femmes dans une soirée à Bodega

Mettre en lumière les activités menées par les personnalités et organisation en province pour vulgariser des initiatives d’autonomisation et du leadership féminin ainsi que faire la promotion des droits des femmes, c’est l’objectif principal de la soirée organisée par la maison d’habillement Soko’S ce 08 mars 2022 dans la salle Bodega. Ceci s’inscrit dans la célébration de la journée internationale de la femme.

Selon les organisateurs, cette activité vise également l’autonomisation économique des femmes rurales au Sud-Kivu, la sensibilisation sur la tolérance zéro des violences basées sur le genre ainsi que le renforcement du leadership féminin et la participation des femmes au développement économique.

Inscription ISJC

Paul Cito, Directeur Gérant de la maison d’habillement Soko’s précise que cette initiative est venu du fait que plusieurs œuvres faites par les femmes ne sont pas connu du public et ici, c’est l’occasion pour que les organisations se rencontrent et comprennent le travail fait par chacune.

« Nous avions constaté que ici à Bukavu c’est la routine qui domine et plusieurs ne connaissent pas le travail des autres. Nous avions réunis plus de 27 organisations afin que chacune découvre les œuvres de l’autre », explique Paul Cito, DG de Soko’s.

Plusieurs organisations ont répondu présentes à cette cérémonie. C’est le cas du réseau des journalistes amis des enfants, RJAE qui selon sa présidente du conseil d’administration, Lucienne Posho, ce réseau des journalistes va poursuivre avec le plaidoyer pour que les droits des enfants en général et ceux des jeunes filles en particulier soit respectés.

« Le RJAE travaille pour la promotion, la défense et la protection des droits des enfants à travers le média. En cette occasion du 08 mars, le plaidoyer va se poursuivre pour que les droits des enfants soient respectés et particulièrement ceux de la jeune fille car comme vous le savez, il n’y a pas d’enfant sans mère », souligne Lucienne Posho, PCA du RJAE.

Vu que la manifestation de Soko’s traduit la volonté de mettre d’unir les organisations des femmes autour de leur journée de revendication , le RJAE a félicité l’organisateur en lui remettant un cadeau symbolique : une œuvre d’art symbolisant “le rôle protecteur de la mère vis à vis de son enfant”. Ernest Muhero, Coordonateur du Rjae, a invité soko’s a intégrer la lutte pour l’égalité homme-femme et être un ambassadeur des enfants.

Cette soirée a été agrémentée par plusieurs prestations des artistes de renon de Bukavu à savoir Lionel Ekongo, Papy Kero, Issa le Rosignol, le Roi Bayol, la slameuse Patricia Kamoso etc…

Esther Kanga/RJAE Sud-Kivu

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.