Bukavu: La société civile dénonce la surfacturation forfaitaire imposée par les agents de la Snel aux abonnés de la commune de Bagira

Bukavu: La société civile dénonce la surfacturation forfaitaire imposée par les agents de la Snel aux abonnés de la commune de Bagira

La Société civile noyau communal de Bagira dénonce la surfacturation forfaitaire de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) à ses abonnés. Un comportement que cette structure citoyenne qualifie d’une “escroquerie” dont sont victimes les habitants des différents quartiers de la commune de Bagira.

Dans sa dépêche que jambordc.info a exploité ce vendredi 11 mars 2022, La Société civile de Bagira indique qu’il n’y a plus du courant électrique en permanence dans différentes entités de la commune de Bagira. Une situation qui selon elle, contribue énormément à l’insécurité dans cette partie de la ville de Bukavu et cela malgré les potentialités hydroélectriques que regorgent la République Démocratique du Congo et la ville de Bukavu en particulier en matiere energétique, notamment la centrale hydroélectrique de Ruzizi qui malheureusement ne satisfait pas sa population en terme d’energie eléctrique.

Inscription ISJC

A en croire le president de cette structure citoyenne Gentil Kulimushi, il s’observe un constant flagrant dans le payement des factures forfaitaires du courant electrique parfois contredite par les abonnés, des factures allant de 10.000FC à 15.000FC voire même 27.500 Fc imposés aux abonnés alors qu’ils consomment rarement 3 heures de temps cette énergie.

Selon son constant, une discrimination s’observe à ciel ouvert dans la distribution du courant électrique , Les sociétés Bralima et Pharmakina ainsi que certains abonnés privés (dits clients spéciaux) sont alimentés 24 heures sur 24 heures alors que d’autres abonnés n’en profitent qu’à partir de 01 heure jusqu’à 04 heures du matin.

“La société SNEL serait à la base de ce phénomène “courant spécial” alors que nos deux grandes formations sanitaire, notamment l’Hôpital Général Dr. RAU et l’Hôpital Général de Bagira ainsi que de centres de santé qui possèdent plusieurs services d’intérêt général, en manquent au quotidien”. La société civile noyau communal de Bagira recommande à la direction provinciale et au centre de distribution SNEL de chercher des mécanismes pour facturer ces abonnés au prorata de leurs consommations afin d’éviter cette forme d’escroquerie qui ne dit pas son nom”, Confie Gentil Kulimushi à Jambordc.info.

La Société civile de Bagira dit réitérer sa plaidoirie visant l’implantation des bureaux de perception et de réception des abonnés dans des différents quartiers de Bagira.

Ce delestage et coupure in tempestive sont observés également dans les collines de karhale et Bugabo situées dans la commune de kadutu où sont érigés les campus estudiantins de l’ISTM, ISDR et UCB/Bukavu.

“Il s’observe également à ces endroits une perturbation a grande échelle du courant electique de la SNEL, une situation qui presente un grand défi aux étudiants lors des préparations de cours et d’autres travaux qui nécessitent l’energie électrique”, alertent certains étudiants de ces différentes institutions universitaire qui se sont confiés à jambordc. Info.

Nous avons tenté en vain de joindre le responsable de la SNEL au Sud-Kivu pour donner sa version des faits.

Déo Kulila

 

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.