Covid 19/Sud-Kivu : Attaque du centre d’isolement de Bwindi, le ministre de la sante éclaire l’opinion sur l’état des malades

Au lendemain de la mort d’un chauffeur qui serait assassiné par un policier à Bagira dans la ville de Bukavu, la population en colère vient d’attaquer le centre d’isolement des malades de Coronavirus de Bwindi dans la même commune, ce mardi 16 juin 2020. Opportunité pour le ministre provincial de la santé de rassurer l’opinion qu’aucun malade n’a été touché ni fuir pendant cette attaque.


Selon le ministre provincial de la santé Cosmos Bishisha, seules les vitres ont été touchées par de jeu des pierres de certains habitants qui voulaient s’en prendre aux malades de Coronavirus.

Inscription ISJC

Ce denier fait savoir que la sous-commission de communication va planifier des séances des sensibilisations des habitants de Bagira sur les risques et dangers qu’a cette pandémie.

Cosmos Bishasha appelle ainsi la population de Bukavu en général et celle de Bagira en particulier à avoir un sens civique envers les actions menées dans la lutte contre la Covid 19 dans la province du Sud-Kivu.

Pour l’instant un échange des pierres entre la population en colère et la police nationale congolaise (PNC), s’observe. La situation est tendue et des activités sont paralysées malgré tous les efforts de la PNC.

Signalons que cette attaque est intervenue après la barricade le tronçon routier place de l’indépendance-Bagira et allant vers l’aéroport de Kavumu en territoire de Kabare.

Rachel Rugarabura, JRI

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.