Bukavu: Décideurs politiques et journalistes échangent sur la sécurité du journaliste pendant la période électorale

L’organisation Journalistes pour la promotion de la démocratie et des droits humains, JPDDH, a réuni ce 20 novembre 2022 quinze journalistes et décideurs politiques et responsables des partis politiques de la ville de Bukavu pour échanger sur la sécurité du journaliste pendant la période électorale. L’activité s’est tenue dans la salle des formations de l’Ecole technique de journalisme, ETJ dans la commune d’Ibanda.

Au cours de cette activité, journalistes et décideurs ont passé en revue les défis rencontrés par les deux partis lors de la couverture du processus électoral en République démocratique du Congo. “C’était une occasion en or pour nous d’échanger de nouveau avec les journalistes pour comprendre davantage les règles de leur métier”, a reconnu Christopher Safari, l’un des responsable du parti  de l’opposition Ensemble pour la République.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Les journalistes ont fait part aux acteurs politiques et de sécurité (armée, police, ANR) du rôle qu’ils sont sencé jouer ainsi que de l’importance du droit de réponse et de rectification à la place des arrestations et menaces aux journalistes. “Nous avons rappelé aux autorités que notre travail consiste à dire la vérité quelque soit le parti d’où elle provient. Et que les règles qui nous régissent prévoient des mécanismes de rectification en cas d’information erronée. C’est le cas du droit de réponse et celui de rectification”, a souligné Prince Murhula, coordinateur de JPDDH.

L’activité s’est clôturée par une déclaration entre participants pour l’amélioration de leur collaboration durant le cycle électoral pour éviter tout dérapage lié à l’exercice du travail de journaliste. 4

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.