Sud-Kivu : Nomination de Sylvestre Ilunga comme premier ministre, les avis des motocyclistes se partagent

Le nouveau chef de l’état Félix Tshisekedi en commun accord avec son prédécesseur joseph Kabila dont son parti conserve la majorité au parlement, a nommé hier lundi 20 mai Sylvestre Ilunga comme premier ministre de la République démocratique du Congo. Cette nomination constitue déjà un débat dans les chefs du peuple congolais. Au Sud-Kivu, certains habitants dont les motocyclistes se disent être étonnés du choix de Sylvestre Ilunga à la tête du gouvernement congolais car selon eux, ce dernier a travaillé avec Mobutu et Joseph Kabila dont leurs bilans restent mitigés.

« Pourquoi Felix doit se laisser manipuler par Joseph Kabila que nous peuple nous n’aimons pas ? Comment il peut mettre à la tête du gouvernement un vieux papa et pourtant nous crions jour et nuit que nous congolais nous avons besoin du rajeunissement de la classe politique et donner la chance à la jeunesse congolaise de siéger aussi au sein de notre gouvernement. Il ne devrait pas oublie que pendant la campagne il a promis d’élever la jeunesse (…)», s’étonne un motard trouvé sur avenue Patrice Lumumba.

D’autres motocyclistes martèlent que le président Tshisekedi est à la tête d’un pays qu’il ne gouverne pas en réalité du fait que Joseph Kabila, son prédécesseur, détient la majorité parlementaire et son parti conserve presque le levier du pouvoir.

« Malheur à ceux qui pensent que c’est Felix Tshisekedi qui dirige le pays. Le pouvoir est toujours dans les mains de Joseph Kabila. Tous ceux qui sont à la tête de ce pays c’est un choix imposé par Joseph Kabila », regrettent ces derniers.

Par contre, une tranche de ces motocyclistes fait savoir qu’il ne pas question de juger le premier ministre qui n’a pas encore travailler. Ils disent qu’ils pourront l’évaluer selon ses priorités.

« Nous aimons notre président Félix Tshisekedi. Nous savons qu’il ne peut pas nommer un premier ministre qui ne fera rien pour son peuple. Je suis sûr que c’est un bon type qui a soif d’un Congo où règnent la paix et la justice. Si ce monsieur Ilunga ne travaille pas comme il faut, notre président va le chasser… »

En rappel, cette nomination est intervenue quatre mois après l’investiture du nouveau président de la république.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.