RDC : La NDSCI mécontente du choix de Sylvestre Ilunga comme premier ministre

Au lendemain de la nomination de Sylvestre Ilunga par le président Félix Tshisekedi comme premier ministre du gouvernement congolais, plusieurs voix des formations politiques et structures citoyennes se font attendre pour saluer cette action. En revanche, la Nouvelle dynamique de la société civile (NSDCI-RDC) se dit ne pas être contente par cette nomination. Bien que voulût voir un premier ministre qui ne serait pas issu de l’hiérarque du clan de l’ancien président Joseph Kabila, cette structure citoyenne rassure qu’elle aurait souhaité que ça soit un véritable oiseau rare et non un vieux Mobutiste.

Cette structure citoyenne l’a fait savoir ce mardi 21 Mai 2019 à Bukavu lors d’un entretien avec votre média en ligne, jambordc.info.

« Je ne dirais pas que nous sommes satisfaits à la NDSCI par cette nomination de Sylvestre Ilunga. (…) On aurait souhaité que ça soit un véritable oiseau rare, une nouvelle image, un nouveau et vrai technocrate qui viendrait avec un nouveau souffle », explique Jean-Chrysostome Kijana, Président national de la NDSCI.

A en croire notre source, Sylvestre Ilunga du Front commun pour le Congo (FCC) c’est un vieux routinier, un vieux mobutiste de sang qui revient à la population de la République.

« Pour nous les adeptes du renouvellement et rajeunissement de la classe politique c’est aussi une déception qu’on nous ramène un vieux du troisième âge », regrette Kijana.

En dépit de cela, la NDSCI se dit être disposée et déterminée à accompagner le nouveau patron du gouvernement congolais, ceci dans le souci de l’amélioration du social de tout le peuple congolais.

« Nos attentes sont tellement grandes et c’est dans tous les secteurs de la vie nationale. Nous espérons aussi que dans la composition de son équipe gouvernementale, il sera pris en compte le renouvellement et rajeunissement. Nous voudrions voir des nouveaux acteurs politiques accéder aux charges publiques », conclut Jean-Chrysostome Kijana.

Pour rappel, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a nommé ce lundi 20 Mai 2019, le Professeur Sylvestre Ilunga comme premier ministre, après près de quatre mois de son accession à la tête du pays via les élections du 30 Décembre dernier.

Elie Bigaba, JRI

1 thought on “RDC : La NDSCI mécontente du choix de Sylvestre Ilunga comme premier ministre

  1. CEST PAS L’AGE QUI IMPORTE. LE VRAI PROBLEME C’EST L’EGOISME ET LA MAUVAISE APPROCHE DES DEFENSEURS DU PEUPLE, ENTRE AUTRES LA SOCIETE CIVILE ET LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIETE CIVILE. JOSEPH KABILA A PRIS LE POUVOIR A 29 ANS, ENTANT QUE JEUNE, CONFORMEMENT A LA LEGISLATION LOCALE ET AU DROIT INTERNATIONAL DEFINISSANT UN JEUNE COMME TOUTE PERSONNE DONT L’AGE VARIE ENTRE 18 ET 35 ANS. QU’A-T-IL FAIT POUR LA JEUNESSE CONGOLAISE? NE L’A-T-IL PAS TROUVEE ABANDONNEE A ELLE-MEME ET L’A LAISSEE SACRIFIEE? LE VRAI PROBLEME EST L’IGNORENCE DE LA SOCIETE CIVILE ET LA NDSCI QUE SEULE CETTE JEUNESSE, UNE FOIS BIEN MOBILISEE, PEUT TENIR LA CLASSE POLITIQUE EN DISCIPLINE, CAR ELLE CONSTITUE LE FER DE LANCE DE LA REVOLUTION SOCIALE CONGOLAISE, ENTANT QUE LA COUCHE ACTIVE ET MAJORITAIRE DU PEUPLE CONGOLAIS. DEJA, MALGRE SON STATUT APOLITIQUE LA SOCIETE CIVILE EST MEMBRE DU FCC POUR LA CONQUETE DU POUVOIR ET LA NDSCI NE S’ATTAQUE JAMAIS AU VRAI PROBLEME; ELLE SE RECHERCHE POLITIQUEMENT. C’EST BIDON. C’EST LA MANIPULATION.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.