Processus électoral : Thierry Monsenepwo de la M.P. recadre le Comité Laïc de Coordination

Processus électoral : Thierry Monsenepwo de la M.P. recadre le Comité Laïc de Coordination

La dernière sortie médiatique du comité Laïc de Coordination, Clc, continue à susciter des réactions au sein de la classe politique congolaise. La dernière en date, est celle de Thierry Monsenepwo, communicateur de la Majorité présidentielle (MP) et président de la ligue des jeunes de la Convention des Congolais Unis (CCU), parti cher à Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et Médias. Selon cet acteur politique d’une rare éloquence, le Comité Laïc de Coordination,…

Lire

Abbé N’shole (CENCO) alerte à l’ONU : « Des élections qui nous rameraient en arrière seraient un gachis »

Abbé N’shole (CENCO) alerte à l’ONU : « Des élections qui nous rameraient en arrière seraient un gachis »

La situation humanitaire et les prochaines élections en RDC ont été les deux aspects du speech de Donatien N’shole, Secrétaire de la CENCO, prononcé lundi 19 mars devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. « Pour éviter que la crise humanitaire dramatique que traverse la RDC ne s’aggrave il s’avère nécessaire que l’ONU s’implique davantage et fasse urger la tenue des bonnes élections. L’Episcopat congolais est convaincu que seules des élections crédibles sont capables de donner…

Lire

Elections-RDC : « Le CLC ne peut jouer le rôle de l’opposition », recadre la CENCO

Elections-RDC : « Le CLC ne peut jouer le rôle de l’opposition », recadre la CENCO

En mission à Bruxelles, une délégation des Evêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) rencontre la communauté internationale pour discuter des questions liées essentiellement au processus électoral en cours en RDCongo. Dans une conférence de presse du 15 mars, les prélats catholiques ont affirmé leur volonté de contribuer à la crédibilité des élections du 23 décembre 2018. Pour y parvenir, l’Eglise compte former 60.000 observateurs électoraux. Et, précise le Père Makiobo membre…

Lire

Crise en RDC: La Cenco annonce son assemblée plénière en février

Crise en RDC: La Cenco annonce son assemblée plénière en février

La Conférence épiscopale nationale indépendante (CENCO) compte se réunir en assemblée plénière extraordinaire pour examiner la situation sociopolitique du pays. Le secrétaire général de la Cenco, l’Abbé Donatien N’shole annonce que les travaux des évêques sont prévus du 15 au 17 février 2018. Il s’agit de réfléchir sur des questions d’intérêt général liées, selon lui,  sur plusieurs aspects à la base de la crise afin de permettre aux évêques de prendre des résolutions d’intérêt commun….

Lire

RDC : La CENI doit être restructurée, rappelle la CENCO

RDC : La CENI doit être restructurée, rappelle la CENCO

La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) revient à la charge pour exiger l’application intégrale de l’accord de la Saint Sylvestre. Par cette démarche, l’épiscopat entend  obtenir les mesures de décrispation préventives à toute crise post-électorale, d’où la pression exercée par la CENCO pour la modification de la structure de la Centrale électorale. Si l’on en croit le Secrétaire général des évêques, au vu de la manière dont le processus se déroule, la CENI dans…

Lire

RDC : L’Eglise catholique défend sa position en matière politique

RDC : L’Eglise catholique défend sa position en matière politique

Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a soutenu le droit de prendre position de l’Eglise catholique sur les questions politiques. Dans une conférence de presse animée jeudi 11 janvier, l’Abbé Donatien N’Shole désapprouve l’avis de certains acteurs qui contestent l’implication de l’Eglise dans la gestion politique du pays. Il condamne le pouvoir de vouloir s’en prendre à la hiérarchie de l’Eglise et réitère le soutien de la CENCO au Comité…

Lire

« Médiocrité », N’shole : « Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »

« Médiocrité », N’shole : « Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »

Devant la presse jeudi 11 janvier, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO a fustigé les insultes dont est victime ce dernier temps, le Cardinal Laurent Monsengwo. Pour l’abbé Nshole Secrétaire Général de la CENCO, lorsque le Cardinal parle de la médiocrité cela n’est pas une insulte. « Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »,   a-t-il dit. Et de poursuivre, la…

Lire

Crise en RDC : La CENCO sollicite l’implication de la CIRGL

Crise en RDC : La CENCO sollicite l’implication de la CIRGL

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) se sont entretenus sur le processus électoral en RDCongo avec Dénis Sassou Nguesso, président de la Conférence internationale de la région de grands-lacs (CIRGL) et président du Congo, mardi 9 janvier à Brazzaville. Se confiant à la presse, le secrétaire général de la CENCO, Abbé Donatien N’shole indique que les évêques se sont entretenus avec le président de la CIRGL au sujet d’un aboutissement heureux…

Lire

RDC : Loi électorale au Senat, la CENCO multiplie des manifestations

RDC : Loi électorale au Senat, la CENCO multiplie des manifestations

Le projet de la nouvelle loi électorale sera adopté ou non par les sénateurs congolais, jeudi 14 décembre au palais du peuple, à Kinshasa. Pour cette journée, les sages de la chambre haute du parlement pourront décider, par l’adoption dudit texte, de l’organisation des élections en République démocratique du Congo prévues en décembre 2018. Le cas contraire, il sera question de permettre aux deux chambres du parlement d’harmoniser les vues, estiment des sources concordantes. En…

Lire

Joseph Kabila, la folie d’une fin de règne?

Joseph Kabila, la folie d’une fin de règne?

Photo arrivée du Président Kabila au Kasaï Répression violentes des manifestations et de toute voix discordante, les méthodes du pouvoir Kabila ne ressemblent guerre à celles de l’homme de 2001. Longtemps présenté comme conciliateur, le président Joseph Kabila a été perçu au début de son mandat comme le vent nouveau en vue de la démocratie longtemps réclamée par les congolais. Ceci après 32 ans de règne sans partage de Mubutu (1964-1996) suivie d’une période jugée…

Lire
1 2 3 8