Processus électoral: Le retour des refoulés d’ Angola pourrait perturber les élections en Rdc(Cenco)

Les princes de l’Eglise catholique en RD Congo ont exprimé mercredi 31 octobre, leur crainte de voir le retour des Congolais à la mère-patrie, comme une menace au processus électoral.

Ils l’ont exprimé dans un communiqué signé hier mercredi 31 octobre par son Secrétaire général, l’abbé Donatien N’shole.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” Ces expulsions massives qui surviennent à deux mois de la tenue des élections générales en RDC sont de nature à perturber le déroulement normal de ce grand rendez-vous tant attendu par le peuple congolais”, prédisent les évêques, dans leur communiqué.

Des milliers des congolais en situation “irrégulière”, ont été refoulé à la première quinzaine d’octobre 2018 par les autorités angolaises.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

200 mille personnes selon le Gouvernement, 257 mille 872 selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires (OCHA), 380 mille selon des sources concordantes et 508 mille 505 personnes selon la CENCO. A chaque institution, ses chiffres.

Ndabelnzéem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.