Bukavu : « Bulambo m’a marqué positivement malgré son âge », Homer Bulakali /UNC

Apres la plénière du lundi 04 février 2018 à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, le député provinciale Homer Bulakali Mwanawabene, élu de la circonscription de Bukavu s’est dit être épaté positivement de la prestation du Président du bureau provisoire de cet organe délibérant.

Pour ce député de l’Union pour la nation congolaise, UNC, la prestation de Bulambo Kilosho lui surprend car il s’attendait à un président « somnolant et incapable de justifier ses propos par des articles légaux ».

Différemment de ses attentes, Jean Marie Bulambo Kilosho a prouver sa maturité politique pendant les séances plénières tenues dans au Sud-Kivu dans le cadre de la validation des mandants des députés.

Sa neutralité dans la conduite des débats entre Honorables a été remarquée au cours de l’examen du dossier du Mwami Ntambuka réélu après avoir passé 13 ans à l’hémicycle provinciale tout en étant chef coutumier, un dossier qui a été mis en suspens.

Malgré son appartenance politique, l’élu du peuple félicite la sagesse qui caractérise les interventions du surnommé « Saa inaenea », en français « il est temps ».

« Je suis contant que Bulambo Kilosho soit quelqu’un qui se réfère toujours aux textes, il a encore la souplesse à consulter les textes rapidement et voir correctement les dispositions légales malgré son âge. Il m’a marqué positivement, je ne m’attendais même pas qu’il fasse une très belle prestation. Chapeau bas à lui» Indique Homer Bulakali.

Pour lui, le non-respect de la constitution et du règlement d’ordre intérieur entraine de mauvais fonctionnements des Assemblées provinciales au détriment de la population.

« Il faut qu’on respecte les textes et moi j’ai été toujours quelqu’un de légaliste, j’ai toujours crié si haut que si la loi me frappe je dois accepter. Tous ce qui peut préserver la paix à l’Assemblée provinciale c’est de rester dans les limités des textes et cela nous préservera de tout conflit d’intérêt », conclu-il.

A noté que plusieurs députés provinciaux ont vus leurs mandats être validés après l’analyse des rapports fournis par les différentes commissions établies pour la vérification du dossier de chaque élu.

Patrick Z.MAKIRO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench