Sud-Kivu : Les frais de participation à l’examen d’état fixés à 25$ par le vice-gouverneur, Marc Malago

Plus de confusion autour des frais de participation à l’examen d’État édition 2020 en province du Sud-Kivu. Le gouverneur intérimaire, Marc Malago, vient de fixer ces frais à vingt-cinq dollars américains (25$) à la place de quarante dollars américains 40$), jadis demandé aux finalistes de 6ieme années des humanités.

Dans un arrêté signé par le vice-gouverneur et gouverneur ad intérim, ces frais concernent toutes les épreuves et payables en francs congolais au taux de la banque.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Marc Malago fait savoir dans cet arrêté que parmi ces 25$, on signale 12,5$ pour la dissertation, Rédaction et oral de français ; 9$ de la session ordinaire et 3,5$ de pratique professionnelle.

De son côté, le rapporteur de l’assemblée provinciale, Amani Kamanda Jacques se dit satisfait de cet arrêté car selon lui, l’édit budgétaire exercice 2020 prévoit 25$ et non 40$.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cet élu de Kalehe appelle ainsi les chefs d’établissements au respect strict de cet arrêté et demande aux parents qui auraient déjà payer 40$ de demander la différence auprès des chefs d’établissements. Ceci avant rappeler que les poursuites judiciaires seront initiées à l’encontre de tout chef d’établissement qui violera cet arrêté.

En rappel, le député provincial Freddy Maisha Kanzeguhera élu du territoire d’Idjwi était le premier à dénoncer la violation de l’édit budgétaire par le gouverneur dans sa corresponde adressée au Président de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, appelant le président de l’organe délibérant à user de tout son pouvoir pour amener le gouverneur à retiré cet arrêté.

Richelieu Byamana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.