Sud-Kivu : Le MKL et J8SVK dans la rue pour réclamer l’évacuation de Vital Kamerhe à l’étranger pour les soins

Une manifestation se tient ce vendredi 4 décembre 2020 dans les rues de Bukavu en province du Sud-Kivu pour demander la libération sans délai de Vital Kamerhe condamné à 20 ans de travaux forcés. Occasion pour la dynamique « Je suis Vital Kamerhe, J8SVK » de solliciter l’évacuation du Directeur de cabinet du Chef de l’état pour des soins de qualités car étant malade depuis plus d’un mois.

Selon Christian Bisho, cadre de la dynamique Je suis Vital Kamerhe (SVK) à Bukavu qui tient part à cette manifestation, ils sont venus accompagner le mouvement Amka Congo pour solliciter l’acquittement de  leur président Vital Kamerhe.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous demandons aussi l’évacuation de VK à l’étranger pour les soins des qualités. Si rien n’est fait nous comptons organiser d’autres actions citoyennes pour arriver à trouver des réponses favorables à nos demandes », a-t-il indiqué.

Même son de cloche pour le mouvement Kamerhe libre (MKL) qui demande au président de la République de s’impliquer personnellement dans ce dossier qui selon ce mouvement semble être politique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Le mouvement Kamerhe libre demande au chef de l’état de se souvenir des multiples services que l’honorable Vital Kamerhe a rendu à ce pays et exige son acquittement sans condition après que le gouvernement de la RDC ait reconnu l’existence des maisons préfabriquées qui faisaient l’objet du procès de 100 jours du chef de l’état »,  peut-on lire sur le calicot de ce mouvement.

A ce même mouvement d’ajouter que « nous avons besoin de Vital Kamerhe comme un héros vivant et non comme un martyr d’un prétend état de droit ».

Signalons que cette manifestation est organisée par les mouvements citoyens de la ville de Bukavu réunis au sein du collectif Amka Congo.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.