Sud-Kivu : Accusé de défaillance, l’opposition appelle le gouverneur Théo Ngwabidje à démissionner

Le caucus des communicateurs de l’opposition au Sud-Kivu (CAOOP) veut voir le gouverneur Théo Ngwabijde Kasi démissionner de son poste. Ceci pour, selon ce caucus, diverses raisons liées à la mauvaise gestion de la province et sa défaillance dans presque tous les secteurs de la vie. Il l’a signifié dans une correspondance adressée au chef de l’exécutif en province que Jambordc.info a consulté ce mercredi 19 Août 2020.

A en croire les communicateurs de l’opposition en province, Théo Ngwabidje Kasi a échoué sur tous les plans, surtout sur le plan sécuritaire car depuis son arrivée à la tête de la province, l’insécurité bat son plein partout.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Dans tous les secteurs de la vie en province, notamment dans le secteur de l’éducation, environnement, les infrastructures etc, on constate simplement un démagogue à la tête de la province », peut-on lire dans les colonnes de cette correspondance.

Sur le plan de l’infrastructure, ces opposants regrettent le fait que le tronçon routier place Mulamba-Ruzizi qui a endetté la province à hauteur de 350.000 dollars américains, n’est pas jusque-là achevé alors qu’il devait être inauguré dans 45 jours.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour relever ces défis, le caucus des communicateurs de l’opposition, appelle le locataire de Nyamoma à démissionner avant que les actions citoyennes ne soient lancées.

En rappel, le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi est à la tête de la province du Sud-Kivu depuis environ une année et demi.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.