RDC : Prévue pour ce mardi 14 juillet, la marche du FCC décalée pour jeudi 23 juillet 2020

Initialement prévue pour ce mardi 14 juillet, la marche du Front commun pour le Congo est décalée pour le jeudi 23 juillet. L’annonce a été faite par Alphonse Ngoyi Kasanji, à travers un communiqué remis à la presse.

Cette décision découle de la Conférence des présidents des regroupements du FCC qui a passé en revue, hier, la situation politique de l’heure.

Le report de la marche a été décidé après ” refus du Gouvernement de la ville de Kinshasa de prendre acte de la demande d’organiser une marche de soutien aux institutions ce mardi 14 juillet, à cause de l’état d’urgence sanitaire, décrété par le Président de la République”.

L’état d’urgence aurait dû aider le Gouvernement congolais à lutter efficacement contre la contagion de la covid-19. Or, nous constatons que ceux-là même qui l’ont décrété, ne sont pas prêts à le faire respecter “, déplore Ngoyi Kasanji.

Le FCC s’indigne donc du comportement des formations politiques, notamment celle membre de la coalition au pouvoir qui, en dépit de sa représentation au niveau le plus élevé de l’Exécutif, a précisément décrété l’état d’urgence, s’ingénie à organiser, en violation des lois de la République, des marches entraînant mort d’hommes et destructions méchantes des biens “, souligne Ngoyi Kasanji.

D’après ce porte-étendard du FCC, au regard de ces faits, on réalise, preuve s’il en était, que par ses discours, cette formation politique alliée – l’UDPS en l’occurrence – est “insensible au sort des Congolais “, lâche Ngoyi Kasanji. Ci-dessous l’intégralité du communiqué.

Avec Forum des as

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.