RDC : l’ONG PPI condamne la persistance des violations des DDH, des journalistes et des médias

Au total 14 cas de violations et d’abus ont été recensés sur l’ensemble du territoire national de la République démocratique du Congo, par l’organisation de défense des droits humains Partenariat pour la protection Intégrée (PPI) dans son feuillet de monitoring du mois de décembre 2023.

Dans ce rapport de monitoring des violations et abus contre les défenseurs des droits humains, les journalistes et les médias, PPI note que les cas les plus fréquemment signalés sont les menaces, les arrestations arbitraires, les détentions illégales et les violences physiques.

Inscription ISJC

Selon ce feuillet, 14 cas de violations et d’abus ont été recensés sur l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo, et la province du Nord-Kivu arrive en tête avec 7 cas, suivie de la ville province de Kinshasa avec 5 cas, puis de la ville de Lubumbashi et de la province du Kasaï Oriental avec un cas chacune.

Cependant, PPI condamne ces violations et abus et appelle les autorités congolaises à veiller au respect des textes légaux qui garantissent la liberté de la presse et la liberté d’expression.

L’organisation appelle en même temps la population, et en particulier la jeunesse, à ne pas se laisser manipuler par les discours incitant à la haine tribale propagés par certains politiciens.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.