RDC : Le FCC appelle au boycott de la cérémonie de prestation de serment des hauts magistrats

Prévue pour ce mercredi 21 octobre 2020 au Palais du peuple en République démocratique du Congo, la cérémonie de prestation de serment des hauts magistrats suscite déjà plusieurs réactions au pays. C’est le cas du Front commun pour le Congo (FCC) qui lance un appel au boycott à très large spectre de cette cérémonie.

Dans un communiqué publié ce mardi 20 octobre 2020, la conférence des présidents du FCC renseigne que tous les cadres de cette plateforme évoluant au sein des institutions, ne participeront pas à cette solennité que devra présider le chef de l’Etat Congolais Félix-Antoine Tshisekedi.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Par ailleurs, la “coalition Kabila”, créée en juin 2018 dans la perspective des élections générales prévues la même année, dit refuser de cautionner toute violation intentionnelle et manifeste de la Constitution du 18 février en vigueur au pays.

Moralité, elle déclare formellement ne pas être concernée par la cérémonie prévue ce matin au Palais du Palais, qu’elle qualifie d’irrégulière.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Brandissant le caractère sacré du Palais du peuple, siège du Parlement, le FCC dénonce tout acte frisant la violation expresse de ce temple de la démocratie et appelle la population à la résistance.

En ce qui concerne le Président de la République, le FCC invite ce dernier au respect sans faille, de son serment constitutionnel, fait sur fond d’observation et de défense de la loi suprême et des autres textes légaux de la RD Congo.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.