RDC : Le Conseil Mondial de la Diaspora Congolaise soutient la création du Haut Conseil National des Réformes Institutionnelles

Le Conseil Mondial de la Diaspora Congolaise (CMDC), se dit être derrière la proposition de Martin Fayulu selon laquelle, il faut créer un haut conseil national des réformes institutionnelles, ceci pour faire face à la crise politique en République démocratique du Congo. Il l’a fait savoir ce vendredi 15 novembre 2019, dans un communiqué de presse rendu public et dont copie nous ait parvenue.

À en croire Armand MAVINGA TSAFUNENGA, Président Exécutifdu CMDC, la RDC va tout droit au mur du chaos et la longue crise congolaise ne fait que s’empirer et le chaos est imminent.

« Il est dangereux de réduire abusivement la crise congolaise en une crise électorale qui n’en est qu’une conséquence logique. La crise congolaise est profonde. Un mauvais diagnostic conduit à des solutions inefficaces et inadaptées. Le processus électoral inique et scandaleux de décembre 2018 et de début 2019 ne peut pas nous permettre de sortir de cette crise », pense-t-il.

Ainsi pour relever ce défi, le CMDC demande à toutes les forces vives congolaises de se mettre ensemble pour examiner les propositions de l’opposant Martin Fayulu, pour une transition exceptionnelle urgente en République Démocratique du Congo.

« Le Conseil Mondial de la Diaspora Congolaise (CMDC) a pris acte de la proposition de sortie de crise formulée le 04 novembre 2019 par le compatriote Martin FAYULU MADIDI. Comme nous l’avons souligné, il est important que tous les Congolais sachent que personne n’a gagné et personne n’a perdu, mais bientôt nous allons tous perdre notre peuple et notre pays. Toutes les vraies forces vives congolaises doivent se retrouver d’urgence autour d’une table, dans un contexte et un cadre exceptionnels et justes, pour un Nouveau Pacte National politique, social, sécuritaire, économique, culturel et environnemental », sollicite ce conseil dans leur communiqué.

Le CMDC souligne que, l’humilité impose au pouvoir en place et à la coalition FCC-CACH de ne pas mépriser le peuple qui est sorti en masse pour voter le 30 décembre 2018.

Dans ce document signé par Armand MAVINGA TSAFUNENGA, ce Conseil ajoute que, si le Président actuel est légalement Président de tous les Congolais, mais dans le fait, eu égard aux enjeux sur le terrain, il n’est pas le Président de tous les Congolais.

En somme, le Conseil Mondial de la Diaspora Congolaise (CMDC) appelle d’urgence le Peuple Congolais à un nouveau rendez-vous de l’histoire pour sauver le pays, la République Démocratique du Congo, qui selon lui, risque de disparaître bientôt.

«Mettons-nous tous debout ensemble pour sauver notre pays et notre peuple », conclut le CMDC dans ce communiqué de Presse.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.