RDC : Destitution du gouvernement Ilunga, des habitants de Bukavu saluent la décision des députés

Au lendemain de la destitution du gouvernement Ilunga Ilunkamba par des élus du peuple au niveau national, plusieurs voix se lèvent déjà pour réagir à cette action des parlementaires. Occasion pour certains habitants de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo de penser que c’est une nouvelle opportunité pour le pays de se relever des défis auquel il fait face actuellement. Ces derniers l’ont fait savoir au cours d’un entretien avec un report de jambordc.info ce jeudi 28 janvier 2021.

Une certaine opinion rencontrée se dit être satisfaite de la décision prise par les députés nationaux, ceci avant de demander au chef de l’État de s’entourer d’une équipe dynamique et capable de travailler rien que pour l’intérêt public.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous sommes contents de cet acte posé par nos députés  et d’avoir  voté massivement pour cette motion de censure contre le gouvernement Ilunga. (…) Mais nous demandons cependant à ce que  les défis sous lesquels le peuple congolais sont restés accroupi soient résolus, comme par exemple l’insécurité sur toute l’étendue du territoire national », a expliqué Byumanine, habitant de Ciriri.

Une autre opinion souligne que les députés restent des mandataires de la population, ce qui ressort de leurs obligations de veiller à ce qui ne marche pas au pays et en cas de besoin au sens plus large, plaider pour   cette population qui a longtemps souffert.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Plusieurs habitants trouvés dans les rues de la ville de Bukavu exhortent ainsi au Chef de l’État Congolais, Monsieur Félix Tshisekedi  de mettre en place un nouveau chef du gouvernement digne et vigilant qui lui éviterait tout piège au sein de l’Union sacrée.

Il sied de rappeler que la décision portant  sur la destitution du Premier Ministre a été prise après le vote de la motion de censure dont 367 députés nationaux ont voté pour, 7 contre cette initiative et 2 ce sont abstenus.

Francine Cikezo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.