Prison de Kabare: La société civile plaide pour l’amélioration des conditions carcérales

La société civile a appelé jeudi à l’amélioration des conditions de vie des détenus de la prison de Kabare.

Cet appel intervient après l’évasion mercredi, des détenus et prisonniers de cette maison carcérale.

Pour Emmanuel Bengehya ,président de la société civile sous noyau du groupement de Kagabe en territoire de Kabare, il faut approvisionner cette prison en nourriture et autres produits de premières nécessités et la désengorger.

“Nous société civile déplorons cet acte d’évasion conduisant à la visite des quelques maisons des paisibles citoyens, l’argent et autres biens matériels apportés. Nous prions les autorités d’améliorer les conditions de vie dans cette maison carcérale de Kabare par l’approvisionnement en nourriture et autres produits de premières nécessités et résoudre cet épineux problème de promiscuité de la prison de Kabare”, dit-il.

La société civile plaide aussi pour le renforcement de l’équipe de garde de la prison et diligenter une enquête sérieuse sur cette énième évasion.

Nous demandons que l’équipe faisant la garde puisse être renforcée, un policier encore de troisième âge ne peut pas faire la garde à la prison et qu’une investigation soit menée pour dénicher où est-ce que ces prisonniers ont tiré les fusils qu’ils avaient ”, indique Emmanuel.

Ce dernier rappelle que ce n’est pas la première fois que l’évasion se fasse dans cette prison enfonçant davantage les habitants de Kabare dans l’insécurité.

La population vit en insécurité parce que lors de l’évasion du mois de septembre de cette même année quelques 8 prisonniers n’ont pas été retrouvés et ils peuvent être à la base d’insécurité ” conclut-il.

Etienne Yongera et Joëlle Bufole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.