Sud-Kivu: Le vice-gouverneur s’en va en guerre contre le pléthore des services aux ports, aéroport et douanes

Le vice-gouverneur de la province du sud Kivu Hiler Kikobia suspend les activités non autorisées à la frontière Ruzizi 1.

Cela après un échange d’information entre le gouverneur et les agents ainsi que les responsables des services qui sont identifiés aux frontières.

Le numéro 2 de la province précise que l’ordre doit être observé à la frontière et les services non attitrés ne doivent pas déranger les passagers et voyageurs comme c’est le cas de certains services.

L’ autorite compétente interdit aux services autorisés toute sorte de taxation,l’instauration des taxes non reconnus et toute coopération ou corruption qui facilite la fraude.

A tous les services autorisés de faire en sorte que l’ordre règne à la frontière, d’éviter de favoriser toute forme de fraude qui n’avantage en aucun cas notre nation,qu’ils veillent régulièrement aux entrées sorties des personnes venant de part et d’autre mais aussi de faire en sorte que l’enregistrement des marchandises importées soient contrôlées et payées au compte du trésor public“, affirme Hiler Kikobia.

Il appelle les services autorisés qui sont la DGM,DGDA,OCC, le programme national de l’hygiène à la frontière, le SCAV et la police de frontière à respecter chacun ses attributions et à éviter un effectif pléthorique aux frontières Ruzizi 1 et 2.

Hier, le patron de la province a entrepris la même démarche aux entrepôts Vany, beach Mwanzi et les ports à Bukavu.

Joëlle Bufole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.