Nord- Kivu: la société civile dénonce la tracasserie routière orchestrée par le M23/RDF sur l’axe Kilorirwe-Burungu

La société civile du Nord-Kivu alerte l’opinion publique tant nationale qu’internationale sur les tracasseries dont sont victimes la population du territoire de Masisi en province du Nord kivu.

Partant des informations à notre possession, les rebelles terroristes du M23/RDF ont érigés plusieurs barrières sur le tronçon Kilorirwe – Burungu situé dans le territoire de Masisi voisin du territoire de Rutshuru à plus de 50 km au Nord-ouest de la ville de Goma sur la route en allant vers Kitshanga .

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans un entretien accordé ce mardi 22 Août 2023 à la radio Jambo FM, Aimé Mukanda acteur de la société civile explique que chaque véhicule paie 500 à 700 $ pour un passage libre.

“Un véhicule marque Fuso fighter paye entre 500 et 700$ pour un passage libre.
Nous demandons aux militaires de l’EAC de pouvoir stopper cet hémorragie qui pèse sur nos paisibles populations.
Les voitures aussi ne sont pas épargnés même les motocyclistes qui fréquentent ce tronçon.
Depuis l’occupation de Rutshuru par les RDF/M23 la route Goma-Butembo via Rutshuru (la RN 2) est restée couper et pour quitter Goma vers le grand Nord de la province du Nord-Kivu seule la route Goma-Kitshanga est restée praticable est voilà les RDF M23 en perte de financement commencent à chercher l’argent dans plusieurs manières dont les rançonnement, exploitation des bois dans le Parc national de Virunga, abattage des éléphants pour son ivoire et pillages de boutiques et même de vaches,” fait savoir Aimé Mukanda.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cependant, cette structure citoyenne demande au président de la République de pouvoir conjuguer des efforts afin de mettre fin définitivement à cette guerre injuste que l’armée rwandaise impose à la RDC.

Angèle Kalulu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.