Kalehe/EPST: Difficile d’enseigner suite au délabrement des bâtiments et salles de classe pléthoriques à Kalonge

Kalehe/EPST: Difficile d’enseigner suite au délabrement des bâtiments et salles de classe pléthoriques à Kalonge

Près de 10 jours après la rentrée scolaire 2022-2023, au Sud-Kivu certains enseignants transmettent la matière difficilement suite au délabrement avancé des infrastructures scolaires et le nombre élevé d’élèves dans différentes classes des écoles publiques et conventionnées en groupement de Kalonge dans le territoire de Kalehe.

Selon Yoweli Nyabirungu militant du mouvement citoyen OBAPEG/RDC sous-noyau de Kalonge qui livre l’information ce mercredi 14 septembre, dans chaque salle de classe on compte près de 90 élèves. Certains assis sur les bancs et d’autres restent toujours débout toute la journée pendant les heures des cours.

Inscription ISJC

Pour lui, cette situation impacte négativement sur la façon de transmettre les leçons car les enseignants ne savent plus contrôler les mouvements des élèves.

Yoweli appelle pour cela l’Etat congolais à travers ses différents projets et partenaires à augmenter le nombre d’écoles publiques à Kalonge et procéder à la réhabilitation de celles disponibles déjà dans ce milieu mais en état de délabrement très avancé.

“Certaines écoles primaires à Kalonge fonctionnent difficilement suite au délabrement avancé de leurs bâtiments ainsi qu’au nombre exagéré des élèves dans une même classée non aménagée et sans instruments sonores. Nous demandons à l’Etat congolais de créer des écoles publiques pour rendre efficace la gratuité de l’enseignement. Aux personnes de bonne foi, aux organisations non gouvernementales nous leur demandons aussi d’intervenir dans l’urgence car la situation des écoliers de kalonge, des dirigeants de demain, devient de plus en plus préoccupante.”, Martèle Yoweli Nyabirungu.

Rappelons que depuis le début de la gratuité de l’enseignement de base annoncée par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi, les écoles publiques inscrivent désormais plus d’apprenants contrairement à leurs capacités d’accueil.

Philémon Mutula

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.