JI de l’enfant africain: A Bukavu, les enfants restent confrontés à plusieurs violations de leurs droits

JI de l’enfant africain: A Bukavu, les enfants restent confrontés à plusieurs violations de leurs droits

Le 16 juin est la journée internationale de l’enfant africain. Il s’agit d’un événement annuel qui commémore le massacre des enfants de Soweto de 1976 par le régime de l’apartheid en Afrique du Sud. Les coalitions de l’action mondiale contre la pauvreté ont choisi cette occasion pour en faire la Journée Africaine du Bandeau Blanc et pour faire une demande régionale auprès des dirigeants des pays concernés afin qu’ils agissent immédiatement pour éradiquer la pauvreté extrême qui cause la mort d’un enfant toutes les 3 secondes en moyenne.

A Bukavu, le chemin à parcourir est encore long pour que cet objectif soit réellement atteint. Le nombre des enfants vulnérables demeure signifiant. La situation des enfants orphelins, des enfants de la rue, ceux exploités dans des travaux lourds, marginalisés, utilisés de manière abusive sexuellement ou encore actifs dans les groupes armés demeure très préoccupante.

Inscription ISJC

De cette situation, on note d’un côté l’irresponsabilité des parents de ces enfants traduite par un nombre élevé d’enfants qu’ils ont du mal à prendre en charge pour raison des faibles moyens, ou soit aussi qu’il s’agit d’une mauvaise foi qui les pousse à prioriser leurs besoins au détriment de ceux de leurs enfants.

De l’autre côté, la légèreté de l’Etat et toutes ses structures impliquées qui n’encadrent pas ces enfants vulnérables.

Plusieurs organisations de défenses de droits des enfants prennent cette thématique pour leur sujet d’action mais il semble que le mal est profond et les solutions durables sont loin d’être trouvées.

Fernando Nkana responsable de l’organisation Fondation Solidarité des Hommes (FSH), qui défend les droits des enfants renseigne que,La FSH a fait de son travail l’atténuation de l’impact de toutes ces violations que subissent les enfants dans les activités de réinsertion socio-économiques, la formation professionnelle, la protection sociale, la formation en éducation de base non formelle.

Rappelons qu’en marge de cette journée dédiée à l’enfant africain, plusieurs manifestations ont été prévues au continent dont les différents pays célèbrent cette journée, chacun a sa manière.

par exemple, En Afrique du Sud, des enfants et des adultes viendront à Soweto pour plaider en faveurs des orphelins et les enfants vulnérables en présence des dirigeant. Au Kenya, pays où le pourcentage d’enfants orphelins est le plus élevé, un rassemblement immense des enfants avec près de 5 000 enfants aura lieu au Kiandutu Slum et l’invité d’honneur sera un enfant.

Quant au Sénégal, une réunion géante de lobbying avec le président du Sénégal et des enfants est prévue pendant l’événement. Des célébrités telles que Youssou NDour, Baaba Maal, ont aussi été invitées. Et en Tanzanie, des mobilisations et une conférence de presse marqueront la Journée de l’Enfant Africain.

Deo Kulila

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.