Dossier Minembwe : Ruberwa fait le ponce Pilate, l’initiateur de son interpellation exige sa démission

Dossier Minembwe : Ruberwa fait le ponce Pilate, l’initiateur de son interpellation exige sa démission

C’est ce mardi 27 octobre 2020 que le Ministre de la Décentralisation et réformes institutionnelles a répondu aux questions des députés nationaux sur l’installation de la commune de Minembwe dans l’Est de la République démocratique du Congo. Opportunité pour ce dernier de souligner qu’il n’a jamais demandé d’être dans la mission initiée par le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Aimé Ngoyi Mukena.

« C’est au cours d’un Conseil des Ministres que le Ministre chargé de la Défense nationale et des Anciens combattants a exprimé la demande de l’accompagner en tant que notable et membre du gouvernement dans sa caravane sécuritaire qu’il avait initiée particulièrement à l’étape de Minembwe, dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu. Je n’étais donc nullement demandeur de cette mission », a expliqué devant les élus du peuple.

Inscription ISJC

En réaction, l’initiateur de cette interpellation, l’élu de Goma au Nord-Kivu, Muhindo Nzangi n’a pas été satisfait par les réponses fournies par Azarias Ruberwa sur l’installation de la commune rurale de Minembwe.

Pour ce dernier, le ministre Azarias Ruberwa a raconté des contrevérités et a parlé d’une création frauduleuse de la commune de Minembwe. Opportunité pour Muhindo d’exiger la démission du ministre de la Décentralisation et réformes institutionnelles.

Une position ovationnée par quelques députés nationaux présents à la plénière, qui pensent également que le ministre Ruberwa n’a pas pu rencontrer leurs attentes. Ceci avant de demander l’annulation de cette installation de la commune de Minembwe.

Reprenant la parole devant les députés nationaux, Ruberwa a fait savoir que, annuler l’installation de cette entité est discriminatoire et précoce.

« Les propositions des honorables députés tendant à obtenir un décret du premier ministre annulant purement et simplement la commune de Minembwe et la saisine du Conseil d’État en vue d’annuler le décret ayant créé la commune de Minembwe me paraissent précoces et de nature discriminatoire », a-t-il dit.

En somme, il convient de noter que ces réponses ont été fournies suite à l’interpellation du député national, Muhindo Nzangi, qui avait accusé le ministre d’État Ruberwa d’avoir profité de son rang de membre du gouvernement pour installer le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Un commentaire sur “Dossier Minembwe : Ruberwa fait le ponce Pilate, l’initiateur de son interpellation exige sa démission

  1. Toutefois, je proposerai que cette question soit traitée avec tous les contours recommandés. De sorte qu’on ne doit pas pointer du doigt le seul ministre de la décentralisation qui, pris singulièrement, il ne pouvait pas arriver à ce résultat. Donc, il a agit avec quelqu’un d’autre, qui est-ce ? À vous de le chercher. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.