Collectif 2250 : Le prix Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege prêt à accompagner le collectif

Collectif 2250 : Le prix Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege prêt à accompagner le collectif

Plusieurs organisations des jeunes réuni dans le collectif 2250, ont exposé l’agenda de la jeunesse, paix et sécurité au Prix Nobel 2018, Dr Denis Mukwege, ce lundi 31 Janvier à son cabinet de travail à Panzi en commune d’Ibanda.

Apres un exposé sur l’engagement et le travail fait par le collectif dans la cohabitation pacifique des communautés et la présence des jeunes dans les instances décisionnelles pour espérer vivre dans un pays que rêve la majorité des congolais, Dr Mukwege a expliqué en long et en large le mobile de sa lutte pour un Congo nouveau.

Inscription ISJC

Notre hôte a montré que le mal du pays réside dans le désir du matériel qui prime sur l’être et cela fait que la dignité aussi soit perdue car l’on ne sait plus dire « Non. Il a précisé aussi que nous devons avoir un Etat de droit car sans elle aussi on ne peut pas espérer à un changement. Pour ce qui est de la sécurité, Mukwege martèle que tant que les responsables des crimes contre l’humanité au pays, seront gratifié par des postes hauts gradés, le peuple congolais restera en insécurité.

Face aux jeunes, Mukwege les interpelle en leur disant de ne pas se plaindre du passé mais d’agir car dans le cas contraire, les générations futures n’auront pas de repert ou de modèle.

Sa vision se résume en ce terme : Construire un État de droit émergeant capable d’entraîner un développement durable et harmonieux de la RDC et l’Afrique entière en mettant l’homme au centre de l’action

Mukwege a promis au collectif son accompagnement dans la recherche de la Paix mais aussi dans la participation des jeunes aux instances décisionnelles.

Le collectif 2250 qui regorge en son sein plus de 50 organisation de jeune, s’est réjouit de ces échanges avec ce défenseur des droits humains reconnu au niveau mondial. Il prévoit plusieurs activités cette année en vue de capitaliser les échanges avec le Prix Nobel de la Paix mais aussi poursuivre sa mission pour arriver à « un Congo que nous voulons » , « Congo tunayo itaka ».

Joyce K

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.