Bukavu : Timides préparatifs des fêtes de fin d’année

Bukavu : Timides préparatifs des fêtes de fin d’année

La plupart de Bukaviens ne sont pas prêts à fêter la Noël et le nouvel an. A neuf jours des fêtes de fin d’année, les préparatifs sont timides dans beaucoup de foyers bukaviens par manque d’argent. Plusieurs témoignent avoir instruit leurs enfants sur la médiocrité de la situation financière actuelle de leurs familles. D’autres, par contre, ont serré la ceinture pour célébrer solennellement les fêtes.

Interrogés à ce sujet par Jambordc.info, Henriette Ntumba, quadragénaire mère de 7 enfants affirme être trop préoccupée à subvenir aux besoins quotidiens de la famille pour se plonger dans des préparatifs coûteux.

Inscription ISJC

« (…)  Nous ne pouvons pas dépenser plus que nous ne possédons. Les enfants comprennent la réalité et ils attendent des jours meilleurs pour fêter la Noël comme il se doit », confie-t-elle.

Une autre frange de la population de Bukavu se dit prête cependant pour les festivités. Mais au prix d’énormes sacrifices selon les témoignages recueillis.

« Noël, c’est une occasion qui s’offre une seule fois l’an et les enfants sont toujours à l’aise pour fêter avec leurs amis et leurs parents. Nous avons déjà acheté des habits neufs, des jeux  ainsi que du riz et des vivres frais pour eux. On a essayé de serrer la ceinture pour leur offrir une belle fête de Noël. C’est ce qu’on fait aussi pour préparer  la rentrée scolaire », explique Marie-Ange Mapendo, mère de trois enfants rencontrée dans un shop sur avenue PE Lumumba.

Pendant les préparatifs des festivités de Noël et du nouvel an, il se remarque un engouement  dans plusieurs shops de la ville de Bukavu où des parents achètent des tenues et chaussures neuves pour leurs enfants. Pour le moment, plusieurs n’ont pas répondu au rendez-vous « faute de moyens financiers disponibles ».

Eugide Abalawi Ndabelnze

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.