Bukavu : pour réduire sensiblement l’insécurité, la société civile demande l’installation des officiers de la police récemment nommés

Le Bureau urbain de la société civile de Bukavu, demande au président de la République Félix antoine Tshisekedi, de s’impliquer personnellement pour que l’installation des officiers de la police nationale congolaise nouvellement nommés soit effective sur toute l’étendue de la Republique et au Sud-Kivu en particulier.

Jackson Kalimba président de cette structure citoyenne l’a fait savoir dans un entretien avec Jambo FM, ce mercredi 19 avril 2023.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pendant que la nouvelle mise en place des officiers de la police a été bien accueillie par la population qui attend des ces officiers un changement sur le plan sécuritaire, le président du Bureau urbain de la société civile de Bukavu regrette de constater que ces officiers de la Police Nationale nommés par le Chef de l’État n’aient jamais pris leurs fonctions dans les provinces où ils ont été affectés.

Jackson Kalimba promet l’accompagnement de la société civile à ces nouveaux officiers et aux services de sécurités pour juguler l’insécurité devenue monnaie courante dans les trois communes que comptent la ville de Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“(…) Tout en les félicitant, la société civile bureau urbain de Bukavu, promet son accompagnement aux services des sécurités en demandant à la population de toujours dénoncer les personnes jugées suspectes auprès des services des sécurités, car la sécurité est une affaire de tous.” poursuit Jackson Kalimba

Ce dernier espère que le nouveau Général de la Police au Sud-Kivu Christian Kongolo Kambale va relever les défis d’ordre sécuritaire, car souligne notre source, durant son intérim au commissariat provinciale, ce dernier a fait montre son bravoure dans la lutte contre l’insécurité à travers l’opération “Jicho kwa jicho” lancée par la société de Bukavu.

Philémon Mutula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.