Bukavu: par manque d’eau de la REGIDESO, certaines familles se contentent de celle des pluies

Plusieurs quartiers de la ville de Bukavu sont en pénurie d’eau potable de la REGIDESO. Certaines familles utilisent l’eau des sources ou de pluie, pour constituer des réserves afin de faire face cette pénurie d’eau potable depuis plusieurs jours dans cette ville du Sud-Kivu.

Pendant plusieurs heures des enfants et adultes de la ville, bidons à la main, sillonnent les rues à la recherche permanente de l’eau. Ces derniers disent que se laver, faire la lessive ou la vaisselle devient de plus en plus compliqué à cause du manque d’eau au robinet depuis plus d’une semaine pour certains et trois pour les autres.

Inscription ISJC

La situation s’observe beaucoup plus dans les quartiers Ndendere, Nyalukemba en commune d’Ibande, Kasali, Nyamugo, Nkafu, Cipunda en commune de Kadutu et dans d’autre coins de la ville.

La semaine dernière, la direction technique de la REGIDESO au niveau provincial  avait alerté sur le danger qui guettait sa conduite principale entre le Lycée Wima et l’ISTM dans le quartier Nyakaliba à Kadutu. Ici, des constructions anarchiques sont érigées au-dessus de ce grand tuyau, empêchant ainsi la REGIDESO d’y accéder en cas de panne, a dénoncé cette le chef technique de cette régie étatique de distribution d’eau. Il a parlé également des éboulements causés par ces constructions anarchiques fragilisant ainsi cette structure hydraulique.

Il faut dire que cette conduite d’eau alimente 80% de la population de Bukavu.

Parmi les propositions afin de palier à la problématique, le chef technique de la REGIDESO avait proposé aux autorités provinciales de procéder à la démolition des maisons environnantes construites sur ce tuyau.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.