Bukavu : l’ONG CHWID vient de lancer les activités de nutrition à assise communautaire dans la zone de santé de Kadutu

L’ONG Child and women international développement a lancé vendredi 09 février son projet dénommé “Programme multisectoriel de nutrition et santé dans la zone de santé Kadutu, ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Ce projet a comme objectif de contribuer à l’amélioration de la santé de l’enfant et de la mère, en réduisant toute les formes de la malnutrition au Sud-Kivu à travers l’accès à des services nutritions et de santé à fort impact pour les enfants de moins de 5 ans, les mères adolescentes, les femmes enceintes et allaitantes en mettant l’accent sur les milles premiers jours.

Inscription ISJC

Pour le directeur provincial de ce Programme, Docteur Luc Bashwira, ce cadre d’échange a une importance capitale afin d’informer les parties prenantes sur le contenu de ce grand projet du gouvernement congolais.

« En se basant sur les résultats des enquêtes menées en 2018, on a constaté que la malnutrition chronique où encore retard de croissance affecte un enfant sur deux dans la province du Sud-Kivu. C’est ce qui a fait que notre Président, son Excellence Félix Antoine Tshisekedi et son gouvernement ont sollicité des fonds à la Banque mondiale pour combattre ce fléau de la malnutrition, » a fait savoir le Dr Luc Bashwira.

Les participants à ces assises ont salué la présence de ce grand projet qui vient répondre aux besoins de certaines familles victimes de la malnutrition, particulièrement les enfants de 0 à 59 mois, les femmes enceintes et allaitantes.

Ému de joie, le médecin chef de zone de santé de Kadutu s’est réjouit d’accueillir un tel projet dans sa structure. Il a donc profité de l’occasion pour appeler la population de s’en approprié.

« Pour nous c’est une grande joie de participer au lancement de ce projet à ce jour, (…), nous sommes heureux de voir que le partenaire a pensé à nous. Nous invitons la population des nos 13 Airs de santé de nous accompagner pour qu’ensemble nous puissions combattre la malnutrition dans notre zone de santé, » dit le Dr Chrispin Saraza médecin chef de zone de Kadutu.

Ce projet est le bienvenu dans la zone de santé, car Kadutu est l’une des communes de la ville qui est touchée par la malnutrition a indiqué pour sa part l’Inspectrice cheffe de pool de Kadutu Mme Beatrice Kacungunu.

« J’espère bien que ce projet va donner des bons fruits par ce que, ici à Kadutu il y a réellement les familles qui souffrent de cette maladie de la malnutrition. En voyant l’ONG CHWID et ses partenaires, nous espérons déjà que cette maladie sera éradiquée. Nous demandons à la population de Kadutu d’accueillir ce projet et de mettre en pratique toutes les instructions que CHWID va nous donner, » appelle-t-elle.

Tout en affirmant la présence de la malnutrition à Kadutu, le représentant de l’autorité communale, le Chef de bureau Aristide Chirimwami, lui aussi a salué l’existence de ce projet dans sa commune.

« Il y a le problème de la malnutrition dans notre commune et nous pensons que CHWID va nous aider à éradiquer ce fléau tant soit peu. Nous comme autorités locales, nous allons mettre à la disposition de CHWID tous les cadres de Base pour qu’ensemble ils travaillent dans la mise en œuvre de la nutrition à assise communautaire. Nous rassurons notre partenaire CHWID qu’il va travailler en sécurité pour la réussite de ce projet, » a-t-il précisé.

Le chef de programme de CHWID Jean Paul Miller Mulamba a appelé quand à lui la population de Kadutu en générale et particulièrement les participants dans ces assises de s’approprier ce grand volet de la nutrition à assise communautaire afin d’aboutir à un bon résultat.

Il sied de noter que ce projet sera mis en œuvre par le groupement Caritas Congo, TPOdrc et CHWID dans 13 zones de santé dans la province du Sud-Kivu. Il est financé par la Banque mondiale à travers UG-PDSS.

Parmi les treize zones de santé concernées par ce Programme multisectoriel de nutrition et santé, CHWID va intervenir dans deux zones de santé, entre autres Kadutu et Walungu.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.