Bukavu : Les abonnés de la maison de télécommunication Airtel fustigent la perturbation du réseau

Suite à la perturbation du réseau Airtel à Bukavu et dans plusieurs autres coins de la province du Sud-Kivu, plusieurs abonnés multiplient leurs plaintes et demandent à la société de télécommunication de réajuster le tir.

Les abonnés du réseau de télécommunication Airtel se plaignent des difficultés qu’ils rencontrent dans l’utilisation des services internet, de messagerie et d’appel suite à la qualité de la connexion que cette société de télécommunication offre actuellement aux habitants de la ville de Bukavu et de ses environs.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette situation s’observe depuis plus d’un mois, tel que l’indiquent certains d’entre eux. Ces abonnés déplorent une situation qui les oblige à couper inopinément la communication avec leurs proches et qui paralyse le bon déroulement de leurs activités socio-économiques.

« Cela fait presque deux jours que je ne communique plus et cela me crée des problèmes, des problèmes de contact avec mes enfants et avec mes partenaires commerciaux. Rien ne marche à cause de mon réseau Airtel », a déploré un abonné qui a requis l’anonymat.

Plusieurs revendeurs de produits Airtel ont déclaré aussi à un reporter de Jambo FM ce Mardi 05 septembre, qu’ils ont clairement enregistré une baisse significative de leur chiffre d’affaires à cause de cette perturbation.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Par ailleurs, la plupart de ces abonnés demandent à Airtel de rembourser leurs forfaits internet arrivés à expiration pendant cette période de perturbation de leur service. Ils demandent également à l’autorité de régulation des télécommunications de la République démocratique du Congo (RDC) de se pencher sur la question afin de rétablir les droits des consommateurs de produits cellulaires.

Une idée soutenue par Elvis Mupenda, défenseur des Droits humains, qui condamne cette situation qu’il qualifie de violations des droits des consommateurs des services de ce réseau de télécommunication, qui voient actuellement leurs forfaits expirés sans être utilisés et cela sous le silence absolu de la maison Airtel.

Mupenda pense que face à cette situation, les responsables de la maison de télécommunication Airtel, devraient tout faire pour rendre stable le réseau afin de permettre à leurs abonnés de communiquer en toute quiétude.

Nous avons tenté d’entrer en contact avec les responsables de la maison de télécommunication Airtel, mais nos efforts ont été vains. Par contre, les sources proches de cette dernière, laissent entendre que le service technique de la maison Airtel est en pied d’œuvre en vue de trouver la solution à ce problème.

 

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.