BUKAVU : l’Association BADI réhabilite les toilettes de certaines écoles primaires de Bagira

Dans le souci d’une bonne éducation dans la ville de Bukavu, BADI «Bagira et Diaspora » se lance dans la modernisation des toilettes des certaines écoles de la commune de Bagira. Cette association œuvres dans beaucoup des domaines entre autre l’éducation et l’environnement. Dans l’éducation, elle prend en charge certains élèves vulnérables en payants tous les frais scolaires, nous confirment ces élèves, leurs parents et leurs autorités scolaires.   

C’est dans cet aspect d’éducation que BADI se lance dans la réhabilitation des toilettes de certaines écoles primaire en commençant  par Bulenga, l’une des écoles primaires de Bagira.

La directrice de cette école Kiriza Elisabeth, apprécie à sa juste valeur, les gestes de générosités de cette association qui n’a aucune ambition politique. Elle remercie le coordonnateur qui a pensé à cette école qui a contribué à l’éducation d’un grand nombre de garçons de la commune de Bagira dans l’ancien temps.

« J’étais  heureuse de voir une délégation de BADI venir visiter notre école. Elle était touchée par l’état dans laquelle étaient nos toilettes. Moi-même j’avais peur de nos enfants qui n’avaient que cet endroit comme lieu d’aisance. Elles étaient déjà bouchées. C’est  derrières les salles classes ou elles se déversaient. Je ne  ferais que remercier cette association à jamais», a-t-elle dit.

« BADI nous aide à recouvrir une hygiène seine. Si non nos enfants étaient déjà victimes de beaucoup des maladies. Nos toilettes étaient déjà dans un très mauvais état. Merci beaucoup à ses ressortissants et habitants de Bagira d’avoir pensé à leur école et aux enfants qui y étudient jusqu’aujourd’hui. Nous n’attendons même pas que ces toilettes soient prêtes, nous y entrons déjà (…) je ne sais pas par quel mot dire merci à BADI», ajoute la directrice.

Avec le souci de moderniser les toilettes de toutes les écoles en commençant par Bagira où loge leur bureau, BADI promet de continuer cet acte généreux aux seins des autres écoles de la place avec lesquelles il a déjà pris contacte, nous a dit Julien Kalimira coordonnateur international de cette association.

Selon lui, toutes les latrines des écoles primaires de Bagira n’ont pas été renouvelées depuis plus de 60 ans. Il ne voit pas que le ministre de l’éducation au niveau de la province même au national ont ce projet dans leur agenda.

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.