Bukavu : La commune d’Ibanda décrete des nouvelles stratégies pour dénicher et arrêter les spoliateurs du cimetière de la Ruzizi

Bukavu : La commune d’Ibanda décrete des nouvelles stratégies pour dénicher et arrêter les spoliateurs du cimetière de la Ruzizi

Le cimetière de la Ruzizi dans la ville de Bukavu est victime depuis plusieurs années de la spoliation et de la profanation des tombes malgré l’existence des plusieurs décisions du gouvernement provincial interdisant cette pratique.

A chaque dénonciation de la population, des personnes mal intentionnées qui seraient en collaboration avec certains cadres de bases de la commune d’Ibanda sont citées à plusieurs reprises comme auteurs de ces actions pour des intérêts égoïstes.

Inscription ISJC

Lors de la rencontre tenue entre le bourgmestre intérimaire de la commune d’Ibanda et les cadres de base du quartier Nyalukemba le samedi 19 mars 2022, l’autorité communale a promis de faire une descente stratégique au cimetière de la Ruzizi avec tous les cadres de base et chef de différents services cités dans cette action afin de déterminer sur place les vrais responsables.

Cependant, Manegabe Ntaitunda dit poursuivre les décisions et recommandations du gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi, lui qui a interdit formellement les constructions de quelle nature que ce soit sur ce site réservé aux morts.

Pour lui, cette nouvelle stratégie permettra de dénicher sur le champ qui sont les responsables de la vente des parcelles et sous quelle permission de construction.

Dans un entretien avec jambordc.info ce mardi 29 mars 2022, le président de la société civile sous noyau de Nyalukemba, Obedi Manvu se réjouit de cette décision de l’autorité communale d’Ibanda et compte l’accompagner pour un aboutissement heureux.

Néamoins, cet acteur de la société civile déplore la lenteur qui se manifeste dans l’exécution de ces nouvelles strategies pour lutter contre cette pratique longtemps dénoncée par le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Pour rappel, en date du 23 novembre 2017, deux cadres de base ont été révoqués par le bourgmestre intérimaire de la Commune d’Ibanda, Manegabe Ntaitunda Evariste, leur reprochant d’être impliqués dans la spoliation et la profanation des tombes aux cimetières de la Ruzizi.

De Don

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.