Bukavu : Insalubrité au marché Beach Muhanzi, les vendeurs optent pour la désobéissance fiscale

L’insalubrité n’a pas encore dit son dernier mot dans le marché Beach Muhanzi, dans la ville de Bukavu où l’état de son abattoir laisse à désirer. Une situation qui fâche des vendeurs dans ce marché et qui décident de passer à la vitesse supérieure, en décrétant une désobéissance fiscale pour exiger l’implication des autorités habilitées dans la salubrité du dit marché.

« La vie humaine est en danger avec cet abattoir qui ne répond pas aux normes hygiéniques. (…) Les risques sont grands et la santé de la population est en danger », déplore un habitant trouvé dans ce marché.

D’après certains vendeurs interrogés ce jeudi 12 septembre par Jambordc, c’est à l’issu de la tribune populaire tenue le 7 septembre dernier, que les commerçants ont opté pour une seule voie de revendication de propreté dans leur marché, dont la campagne de la désobéissance fiscale.

Selon ces derniers, cette campagne va continuer jusqu’à ce que les autorités réhabilitent l’abattoir de ce marché Beach Muhanzi qui ne répond pas aux normes d’un abattoir.

Une action que soutient la société civile sous noyau de Nkafu, qui fait savoir que ça fait plus de 3 semaines que les vendeurs de Beach Muhanzi parlent de l’insalubrité le long de ce marché et en particulier au niveau de l’abattoir.

« La société civile soutient la démarche des vendeurs et vendeuses du marché de Beach Muhanzi de réclamer dans la non-violence ce qui est de leur droit et demande aux autorités de prendre en compte les revendications de cette population longtemps abandonnée », a dit Julien Namegabe, président de la société civile de Nkafu.

Signalons que le marché Beach Muhanzi reçoit une grande partie de la population de la province du Sud-Kivu en provenance des territoires d’Idjwi, Kabare, Walungu et Kalehe pour diverses activités mais aussi une grande partie de la ville de Bukavu.

Rosalie Ishembe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.