Ebola/Sud-Kivu : Des experts de l’OMS et DPS s’apprêtent à renforcer les capacités de 15 zones de santé à haut risque

Dans le soucis de renforcer les capacités des zones de santé considérées comme à haut risque dans une possible propagation de la maladie à virus Ebola autour de Mwenga, des experts de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et de la division provinciale de la santé (DPS), viennent d’être brieffé sur les mesures à adopter dans les zones de santé à risque, afin de préparer correctement ces 15 zones de santé à faire face à la maladie à virus Ebola.

C’était au cours d’une séance de recadrage tenue ce vendredi 13 septembre 2019, où les participants ont planifié la manière la plus réaliste et efficace de mener des descentes sur terrain.

À en croire le Dr Christian Moundjoa, team leader de la préparation opérationnelle sur la maladie à virus Ebola dans la province du Sud-Kivu, le plan stratégique n°4 validé, met l’accent sur la préparation des zones de santé à risque dans les provinces affectées par la maladie à virus Ebola.

” Au Sud-Kivu le plan d’action opérationnel de la province a identifié 15 zones de santé considérées comme étant des zones de santé à haut risque. Il s’agit des zones de santé de Shabunda, Walungu, Kamituga, Idjwi, Katana, Bunyakiri, Mwenga, Minova, Kalehe, Uvira, Fizi, Mubumbano, Ruzizi, Nyangezi et Miti-Murhesa“, a jouté cet expert épidémiologiste de l’OMS.

Dr Moundjoa souligne que les zones concernées seront capables de prévenir, détecter et répondre efficacement dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, en envoyant les alertes de cette épidémie le plus rapidement possible pour les présenter au niveau de la coordination.

Au cours de cette phase préparatoire, des préoccupations de fond ont été soulevés par des experts de la division provinciale de la santé pour ne pas revivre la situation de résistance enregistrée par exemple à Béni.

A cet effet, le Dr Christian Moundjoa, team leader de cette phase de préparation opérationnelle , solliite la participation effective des autorités locales et des leaders communautaires de zones ciblées pour leur grande implication dans la prévention et la réponse à la maladie à virus Ebola.

Une cartographie des groupes cibles et leaders influents a été réalisée grâce à l’apport d’un délégué de la sous commission “communication de crise et engagement communautaire” dans la riposte au Sud Kivu.

Signalons que cette séance de recadrage s’est tenue au centre RIO à Bukavu et a connu la participation des 12 experts de la division provinciale de la santé (DPS) et 6 experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Elie Bigaba, JRI/RJAE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.