Bukavu : 3 Tamis forme une vingtaine des jeunes cinéastes

Le centre culturel 3 tamis forme une vingtaine des des jeunes cinéastes de Bukavu à jouer au cinéma. Une formation qui va du jeudi 24 au mercredi 30 Août, au bureau de l’organisateur, situé dans la commune d’Ibanda.

Le formateur est le producteur et réalisateur sénégalais, Pape Abdoulaye Seck. Cet icône du monde cinématographique partage ses expériences avec les jeunes apprenants de Bukavu pendant une semaine.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Son souci est de parfaire les talents des jeunes cinéastes bukaviens.

A l’en croire, le cinéma met en relation les jeunes de tous horizons et il permet surtout de renforcer les liens entre eux. Beaucoup de jeunes ont réussi grâce au cinéma, renchérit-il.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Par ailleurs, le coordinateur de 3 Tamis, Franck Mweze, dit que le cinéma draine beaucoup de jeunes autour de chaque projet de réalisation et production. Il y a des écrivains, scénaristes, réalisateurs, techniciens de plateau de tournage, acteurs, monteurs, diffuseurs.

Disons que 3 Tamis réalisent ces genres de séances pour renforcer les capacités des jeunes cinéastes de Bukavu.

Cette formation est réalisée avec l’appui d’Africalia Belgium. Elle est la suite de la formation en écriture de scénario passée qui a eu lieu à Murhesa en avril 2023, conclut notre source.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.