Sud-Kivu : Validation du rapport d’exécution budgétaire, la société civile déçue

Sud-Kivu : Validation du rapport d’exécution budgétaire, la société civile déçue

Après avoir donné des réponses aux questions des députes ce mercredi 07 décembre, ces derniers ont adoptés le rapport d’exécution budgétaire du premier semestre 2016 du gouvernement provincial du Sud Kivu moyennant contrôle.

Cette décision des députés n’a pas rencontré l’assentiment de plusieurs habitants du  Sud-Kivu. «Une assemblée qui se permet d’entériner un rapport de 36 milliards de francs congolais au lieu de 111 milliards, soit une réalisation de 32,44%. On ne peut pas comprendre que les députés entérinent ce rapport et pourtant ils savent quelles en sont les conséquences en province. Pour nous c’est un rapport qui ne devrait pas passer », a fait savoir Pascal Mupenda Rapporteur national  de la Nouvelle dynamique de la société civile.

Inscription ISJC

Un point de vue que semble partager le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu. « Nous avons la possibilité d’agir même en dehors de l’hémicycle. Nous allons repasser en revue toutes les réponses données par le gouvernement provincial et nous allons donner aussi notre lecture et dans nos prochain jours nous pourrons rendre publique ce qu’ont été nos constats par rapport à toutes les contradictions », déclare Safanto Bulungu, coordonnateur de Max impact, une organisation de la société civile.

Ce rapport est également critiqué par des partis membres de l’opposition. C’est le cas du Parti congolais pour le progrès,  PCP, qui pense que le élus du peuple n’ont pas été objectifs.

« Je suis tellement fâché de constaté que la population du Sud Kivu continue à être trahi par ses représentants. On ne peut pas comprendre qu’un rapport qui contenait beaucoup d’erreur passe aux yeux des députés », indique Amos Bisimwa cadre du PCP.

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.